SNCF

Rencontre CIQ / SNCF

COMPTE RENDU DE LA REUNION
du vendredi 11 septembre 2015
Mairie du Pont de l’Arc – Salle des mariages

A l’invitation de M. Christian BOURCEREAU, président du CIQ des Facultés, une réunion d’informations et d’échanges s’est tenue le 11 septembre 2015 à la mairie du Pont de l’Arc.

L’ordre du jour :

Rencontre avec M. Sébastien MIS, Chef de projet de la modernisation de la ligne SNCF AIX-en-
PROVENCE- MARSEILLE
(Réfection de la Gare d’Aix-en-Provence–Centre – Quais élargis et prolongés jusqu’au Campus – Doublement des voies du pont de chemin de fer au-dessus de l’avenue Robert Schuman – Aménagement de la voie jusqu’au viaduc – Mesures anti-bruit – Description des nouveaux services. Accès à la gare (piétons, bus)

Étaient présents :

– M. Sébastien MIS, Directeur des projets d’investissement pour la SNCF
– M. Christian BOURCEREAU, président du CIQ des Facultés
– M. Pierre RIEUX qui a organisé les premiers contacts avec la SNCF
– Mme Dominique MAINDIVE qui a assuré l’information de cette réunion
– Mme Dominique AUGEY, coordonnatrice du Plan Campus, adjointe à Mme le Maire
– Mme Marie-France TAGARIAN, présidente de l’ARQG-CIQ Gare
– Mme Catherine BOUTIER, Mme M.Françoise ROUELLE-ALLODI, membres du conseil d’administration de l’ARQG-CIQ Gare et M. Hervé PARFU
– ainsi que de nombreux membres des deux comités d’intérêt de quartiers et riverains

M. Christian BOURCEREAU, M. Sébastien MIS étant bloqué dans les embouteillages, ouvre la réunion en souhaitant la bienvenue aux membres présents et rappelle les différents points très importants à suivre de près dans les mois à venir, à savoir :

  • le dossier circulation dans les quartiers sud
  • le dossier lié BHNS – SNCF
  • le déplacement des piétons, en intégrant les usagers du CAMPUS, dans les quartiers sud
  • la rénovation du Parc Jourdan et le projet d’un cheminement paysager reliant le centre-ville et la promenade de l’Arc
  • l’aménagement de la promenade de l’Arc en cours
  • la pose d’une passerelle sur l’autoroute (travaux effectués durant une seule nuit pour éviter les perturbations) en mars 2016- construction de la sous-préfecture (problème du stationnement des visiteurs – rien n’a été prévu)
  • construction des cent dix logements sur le parking avenue J.Paul Coste livraison prévue, au mieux, courant octobre 2015.
  • la médiathèque sera livrée milieu de l’année 2016 et ouverte à tous les publics
  • la bibliothèque actuelle de la faculté des lettres devient un centre culturel

Il poursuit en présentant le site du CIQ des Facultés :
https://www.ciqdesfacultes.com/
où l’on peut retrouver de nombreuses informations.

M. Christian BOURCEREAU tient à souligner que les personnes en charge de la rénovation du CAMPUS ont tenu leurs promesses en ce qui concerne la visibilité. Les bâtiments s’intègrent au mieux dans le voisinage.
Il conclut en disant que d’ici dix ans, après les nombreuses transformations, le quartier devrait être superbe.

A une question concernant l’installation de la “fibre” la réponse suivante est donnée :
– fin 2015 tous les immeubles du quartier seront reliés
– fin 2016 tous les particuliers (villas…)

Mme Dominique AUGER présente dans la salle, à la demande de M. Christian BOURCEREAU, se présente, elle est coordonnatrice du Plan Campus, adjointe à Mme le Maire, professeur d’économie à l’Université.
Elle est en charge, en mairie, de préparer les comptes pour les présenter à l’audit de la Cour des Comptes. Elle se félicite de la mise en place d’une entreprise indépendante O.P.C. “organisation-planificationcoordination” qui est rémunérée au pourcentage du chantier (100.000 euros par an) qui va prendre en charge la planification de tous les travaux du Plan Campus et diffuser l’information.

A une question concernant le devenir de la roseraie qui était située devant la faculté de droit, Mme Dominique AUGEY répond : à la fin des travaux les anciens rosiers dont les services paysagers s’occupent avec le plus grand soin, seront replantés au travers d’un site qui sera ouvert au public mais fermé le soir par raison de sécurité. Site équipé de caméras, et inclus dans la promenade verte reliant le Parc Jourdan à la
Médiathèque.

18h 45 M. Sébastien MIS arrive en s’excusant pour son retard.
M. Christian BOURCEREAU le remercie de venir présenter le projet SNCF.
M. Sébastien MIS commence son intervention en se félicitant de la mise en place de l’O.P.C., informe de la tenue du comité de pilotage du 1
er octobre 2015 qui va finaliser les dates de chaque opération et rappelle le soutien sans faille de Mme Maryse JOISSAINS et de la CPA aux différentes phases du projet. Il souligne que les déplacements entre Aix-Marseille sont de 250.000 par jour pour seulement 8.000 par
train. Le BHNS doit être en appui au projet SNCF car il irrigue le territoire et doit faire la liaison entre la circulation automobile et ferroviaire.

Cinq axes :

  1. La concertation
  2. Plus de trains aux heures de pointe (toutes les 15 minutes) plus rapides et plus réguliers, plus de dessertes (Venelles, Meyrargues……). Une concertation a lieu : les personnes venant d’Aix en direction de Marseille sont plus favorables à des trains directs, les personnes habitant Gardanne, Saint- …. Antoine etc.. préfèrent des trains avec des haltes plus fréquents.
  3. Modernisation de la gare, rallongement des quais à 220 mètres pour éviter aux trains de marchandises et aux rapides de s’arrêter (moins de bruit). prolongation de la passerelle pour traverser les voies
  4. Plus de sécurité (prolongation de la passerelle pour traverser les voies)
  5. Moins de pollution

Calendrier :

2014 2015 – 2016 2017-2020
Avant-projet Dossier EUPU Etudes 2017 2018-2020
Etude des impacts Choix du programme
le 1.10.2015
Enquête publique Petits travaux Travaux lourds


Travaux à effectuer :

  • Doublement des voies sur 3km 700 entre Luynes et Gardanne, à trois endroits du parcours des doubles voies sont à envisager également à Simiane-Bouc Bel Air, Saint Antoine-La Gavotte pour fluidifier le trafic et désengorger les voies.
  • Le pont de l’avenue des Belges ne sera pas modifié, pour ne pas gêner le passage du BHNS
  • L’élargissement du pont de l’avenue Robert Schuman qui va passer à 15 mètres (5 voies ferroviaires)
  • Pas d’électrification de prévue, même dans les années à venir (trop coûteux)
  • Création d’une halte à Plan de Campagne pour offrir un accès à la zone d’activité.
  • La halte de Luynes, suite à la concertation, ne sera pas ouverte.
  • La réouverture possible à l’étude de la ligne en direction de Rognac par Roquefavour – le sujet semble avancer d’une manière satisfaisante
    -Cinq voies sont prévues en gare d’Aix-en-Provence.
  • La suppression du dernier passage à niveau de la ligne; situé chemin de Guiramande. Il sera remplacé par une voirie de rabattement et l’élargissement d’un pont ferroviaire existant.
  • Les résultats de l’étude acoustique seront donnés en 2016. Au regard des résultats une réunion aura lieu avec l’architecte en charge des projets d’infrastructures “anti-bruit”

A la question de Mme M. France TAGARIAN sur les trains de bauxite qui ne sont pas bâchés, M. Sébastien MIS indique que cela relève de la seule responsabilité de la société en charge du transport et qu’il serait bon de poser la question sur le site :
http://www.modernisation-marseille-aix.fr
afin qu’il puisse transmettre la demande.

A une question sur la durée des travaux et les nuisances sonores M. Sébastien MIS répond que la durée des travaux se situe entre 12 et 18 mois.
Il insiste sur l’importance des “ateliers riverains” qui auront lieu pour concerter tout au long des travaux les personnes concernées. Il rappelle le site pour s’inscrire pour une demande d’atelier ou poser des questions et invite les personnes à se manifester :
ateliers-riverains@modernisation-marseille-aix.f

Un participant informe M. Sébastien MIS du danger provoqué par des éléments du viaduc qui tombent sur un terrain situé en dessous –terrain interdit de stationnement mais non fermé – où les parents qui viennent chercher leurs enfants garent leurs voitures.

En fin de réunion M. Sébastien MIS présente une vue du futur pont enjambant l’avenue Robert Schuman.
L’étude des nuisances sonores n’ayant pas été finalisée, aucun mur anti-bruit n’est visualisable.
Il ajoute que le foncier de la SNCF longeant les voies va demander un vaste réaménagement paysager et permettra de créer des espaces de circulation pour les modes doux.

M. Christian BOURCEREAU remercie tous les participants. Il est convenu avec M. Sébastien MIS qu’une autre réunion comme celle-ci, pourrait être envisagée début novembre, si de nouvelles informations le nécessitent.

La réunion se termine à 20 heures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.