Histoire

Le tram de la « route de Marseille »

Si vous circulez en deux-roues à Aix, vous connaissez certainement ce « piège » dans la chaussée, avenue des Belges, au niveau de l’entrée du parking « Rotonde », devant « Eurodif ».

Le rail dans la chaussée de l’avenue des Belges

Malgré les réparations successives, immanquablement,  le revêtement s’altère et laisse apparaître un rail métallique.
Il me plaît à penser que ce rail pourrait être un vestige de l’ancienne voie de tramway qui passait ici avant d’aborder le Cours Mirabeau et son terminus, place Forbin.

Place Forbin, terminus des tramwayss (CPrama)

Les tramways de la »Compagnie des Tramways Électriques des Bouches-du-Rhône » ont circulé de 1903 à 1948.

Les anciens du quartier se souviennent des rails, sur la « route de Marseille » (avenue Brossolette), qu’il fallait prendre bien soin d’éviter lorsque l’on circulait en deux-roues (déjà à l’époque !).

Une anecdote familiale relate que à la fin des années 48,  telle grand-mère, habitant le Cours Mirabeau, eut des troubles du sommeil. La cause de ces troubles resta inexpliquée jusqu’à ce que l’on réalise qu’elle se réveillait chaque nuit au moment où le « tram » aurait dû passer. Elle avait inconsciemment pris l’habitude de l’entendre passer chaque soir et maintenant que la ligne était fermée,  elle était donc réveillée par… une absence de bruit !

Jusqu’en 1920, l’usine  assurant l’alimentation électrique de la ligne se trouvait au Pont de l’Arc, qui était aussi le premier arrêt de la ligne en direction de Marseille. Ici, certains hivers, les passagers devaient descendre des rames pour que le tramway puisse gravir la montée vers Luynes sur des rails gelés qu’il fallait sabler.

Le tram au Pont de l’Arc (photo Ely, coll. Planeix)

Après 1948 et jusqu’en 1965, les tramways ont été remplacés par les trolleybus, dont le dépôt était au Pont de l’Arc, à l’emplacement de l’actuel dépôt RDT 13. Ce bâtiment sur la photo ci-dessous vous rappelle certainement quelque chose !

Dépôt au Pont de l’Arc (photo Roland MARTIN)


Sources
Ancien tramway de Marseille Wikipedia
– revue « Marseille »n°216 mars 2007. article de JB LUPPI
– revue « Accents »n°216 les 100 ans de la RDT

 

4 commentaires

  • « La longueur totale de la voie était de trente kilomètres. La durée du trajet, comprenant tous les arrêts, était de 1h40 et de 1h30 pour les trams qui ne prenaient aucun voyageur en cours de route. Les voitures comportaient deux classes chauffées et éclairées par l’électricité.
    La ligne d’Aix-en-Provence à Marseille était une des plus longues lignes de tramway existant en France..
    En 1914, l’aller-retour Aix-en-Provence Marseille coûtait trois francs en première classe et deux francs en deuxième classe »
    source : « Aix-en-Provence » Bernard TERLAY. Éd. Equinoxe

    • Merci, c’est encourageant.
      Nous comptons sur les visiteurs pour faire vivre le site, particulièrement dans cette rubrique « histoire » qui a besoin de vos témoignages pour être alimentée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.