Circulation Quotidien

Feu de l’arrêt « Beauvalle » : chronique d’une catastrophe annoncée

Scène observée le 20 juillet, avenue Pierre Brossolette, au niveau de l’arrêt « La Beauvalle ». Dans le sens montant, un bus décharge tranquillement des voyageurs. Le feu est au rouge. Derrière le bus, malgré la ligne discontinue, une première voiture déboite rageusement et se met à doubler, suivie de près par un deuxième véhicule, qui lui aussi doit être très pressé. Voilà donc deux voitures qui doublent à vive allure sans aucune visibilité car le bus fait écran et leur cache le feu rouge et le carrefour.
À ce moment là, le feu était vert au débouché de l’avenue Général Keller et par chance, aucun véhicule ne s’est engagé. La collision aurait été inévitable et catastrophique.

Le CIQ, dans le cadre de son groupe de travail « vie de quartier/quartier au quotidien », avait relevé et consigné la dangerosité de cette situation précise. L’observation avait été transmise à la mairie en novembre 2016. Au cours de la réunion publique du 4 avril 2017, aucune réponse sur ce point n’avait été proposée par les services de la mairie.

Pourtant des solutions existent, comme par exemple :

  • Installer une rangée de plots plastiques sur la ligne discontinue, comme il a été fait pendant un temps sur l’avenue des Belges devant la Poste pour empêcher le tourne-à-gauche au sortir de la rue Lapierre ?
  • Réserver le feu de circulation à la traversée des piétons et instaurer un sens unique entrant vers l’avenue Keller , la sortie de la résidence se faisant alors par derrière, avenue Poncet ?
  • Déplacer l’arrêt de bus après l’intersection et le feu rouge ?

Selon la formule bien connue « faudra t-il attendre qu’il y ait un accident mortel pour réagir ? »
Bien entendu, la véritable solution serait que tout le monde respecte le code de la route !

7 commentaires

  • Bonjour,

    Moi je pense qu’il faut que les gens du quartier responsables (Moralement) se réunissent avec les acteurs techniques de la Ville d’Aix ainsi que des élus et que l’on discute autour de la table !
    Il faudra bientôt prendre en compte que notre société ira vers beaucoup plus de communication et d’échanges et non plus comme c’est le cas depuis toujours (Surtout dans le Sud-est en général et en particulier à Aix-en-Provence…) que les habitants soient mis devant le fait accompli de décisions arbitraires et faciles à prendre par des gens souvent incompétents et irresponsables…
    A Aix-en-Provence, il y a justement mille exemples de chantiers défaits et refaits 36 fois…
    Quand aux appels à consultation publique, tout le monde sait que c’est de la poudre aux yeux et que les dossiers lors de ladite consultation, sont déjà ficelés depuis un bon bout de temps…

    Michel VIDAL

  • Bonjour, habitant ce quartier, je partage toutes ces remarques de terrain et de bon sens.
    Ayant emprunté la navette Aix-Marseille à partir de l’arrêt La beauvalle pendant de très nombreuses années, j’ai été le témoin d’innombrables cas de risque de collision consécutifs au doublement du car arrêté. Il est irresponsable que rien ne soit fait pour y remédier.
    J’ajoute qu’il existe alentour d’autres zones accidentogènes lièes à un défaut d’aménagement. Pour ne citer que deux trajets que j’emprunte régulièrement:
    Débouché rue Montmajour dans l’avenue Brossolette: aucune visiblité ni à gauche, ni à droite du fait de la rangée de platanes, des voitures ou utilitaires en stationnement et du fait que l’ave Brossolette a une trajectoire en baillonnette à cet endroit qui accentue le défaut de visibilité.
    Débouché rue Henri Poncet dans l’avenue de la Fourane: même situation quand on veut tourner à gauche. Mauvaise visibilité à gauche et visibilité aléatoire à droite car on ne peut pas anticiper les voitures en provenance du rond-point, situation compliquée par le fait que l’ave de la Fourane se dédouble à hauteur de l’intersection !
    Franchir ces deux intersections, même en redoublant de prudence, revient à jouer à la roulette russe… c’est la conséquence de graves défauts de conception et d’aménagement qui devraient être corrigés en prenant en compte l’avis et les recommandations des usagers au travers du CIQ.
    Bien cordialement, Eric

  • Merci pour ce commentaire qui dénonce en effet, un point dangereux de notre quartier. J’en ai moi même fait les frais (heureusement sans impact !), puisque une moto avait doublé le bus à l’arrêt, juste au moment où le feu passait au vert pour moi. Heureusement, je prenais mon temps pour m’engager.
    Par contre, je suis contre installer une voie à sens unique dans la rue Keller !!! j’en ai marre qu’à cause de l’incivilité de certains, des changements soient mis en place et nous compliquent la vie ensuite au quotidien. J’aimerais donc une autre solution.
    D’autant plus que le passage par la rue Poncet est tout aussi dangereux, puisque là, il n’y a pas de feu. En plus, il faut souvent attendre avant de pouvoir s’engager sur l’avenue Brossolette.
    Cordialement, Réjane Rabette

  • Mais vous rigolez…. Les plots en plastique ne resteront pas en place 1/2 journée 😠😡 ils seront esclaffés illico !! Comme vu ailleurs !

    • Il ne s’agit pas de plots amovibles (ils seraient dangereux et esclaffables) mais des plots fixes J11. Je rajoute une photo de ceux qui étaient installés avenue des Belges en 2015.

    • Tout ce qui est mis en place là ou ailleurs, dans ce domaine ou dans d’autres, fonctionne toujours bien sur le papier et dans les échanges verbaux lors des centaines de réunions annuelles…
      Je dirai même parfois que « tout est merveilleux »…
      C’est dire à quel point la totale responsabilité des élus et surtout de leurs subordonnés est entière…

      Albert Einstein à dit:
      « En théorie, il n’y a pas de différence entre la théorie et la pratique, en pratique, il y en a… »

      Michel VIDAL

  • Bonjour,
    Pourtant avec tous les gens intelligents qu’il y a à la Ville d’Aix et dans le service concerné, ça ne devrait pas arriver…

    Michel VIDAL

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.