Environnement

L’inule, protectrice naturelle des oliviers

Fin octobre : c’est le moment de recueillir les graines d’inule afin de les replanter auprès de vos oliviers. En ce moment, dans notre quartier, il suffit d’aller sur le trottoir qui descend vers la nouvelle aire de “dépose-minute”, vous verrez ces plantes juste derrière le grillage. Dépêchez-vous, dans une semaine, elles se seront toutes envolées !

auteur DB

Les inules traversent le grillage

Les plumets sont prêts à l’envol.

La floraison est terminée depuis un petit moment. Vous pourrez apercevoir des “plumets”, aigrettes de poils plumeux accrochés chacun à une graine, qui s’envolent au vent. Il vous suffit de récupérer ces graines et d’attendre le printemps prochain pour préparer les semis.

Utilité de l’inule pour l’olivier

Cette plante (Dittrichia viscosa)  est utilisée comme relais dans la lutte contre la mouche de l’olivier. Cette dernière pond à l’intérieur des olives et peut gâcher des récoltes entières.

En septembre-octobre, l’inule est parasitée par un insecte qui va provoquer la formation d’une galle. Cette excroissance va attirer à son tour un autre insecte “hyperparasite”. C’est lui qui, l’année suivante, s’attaquera aux larves de la mouche de l’olivier.

Pied d’inule fleuri à St Chamas

Inule en période de floraison (Peynier)


Lien vers  un article très détaillé (Moulin de Pignan)

Dans notre région, une autre plante protège l’olivier : la molène sinuée. Elle sera le sujet d’un prochain article !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.