Circulation

Un marquage qui inquiète…

… et qui  a provoqué un vent de panique sur le quartier soulevant non seulement de nombreuses interrogations :
Où sont les horodateurs ? A partir de quand le stationnement sera effectivement payant ? Y a-t-il un tarif réduit pour les résidents ? Si oui combien de tarifs réduits par logement ? Pourquoi je n’ai pas été prévenu directement ?  Aurai-je une place réservée ? A qui dois-je m’adresser ?…

mais aussi du mécontentement :
Je paie déjà la taxe d’habitation et la taxe foncière (pour les propriétaires). C’est déjà difficile de se garer devant chez moi et là en plus je vais devoir payer sans être sûr d’avoir une place. J’en ai assez de toutes ces voitures qui se garent devant chez moi…

Réponse en deux temps :

Stationnement payant : les raisons
Le quartier est saturé non seulement par des voitures-tampons qui y demeurent des semaines entières mais aussi par des véhicules de personnes extérieures au quartier qui profitent de la gratuité du stationnement. Le stationnement règlementé est une piste d’apaisement du quartier : tous ces stationnements intempestifs devraient disparaître. En outre, cela devrait  inciter les usagers (notamment les étudiants) à utiliser  le parking Krypton.

La mise en place du stationnement payant :
Pour que le stationnement payant devienne effectif, il faut d’abord qu’un arrêté municipal soit publié, dans lequel toutes les règles particulières doivent figurer. Pour l’instant le tarif « résidents » ainsi que les modalités (nombre de tarifs réduits par logement…) n’ont toujours pas été fixés. Notre CIQ s’est opposé aux montants proposés (beaucoup trop élevés). La négociation continue toujours. Nous aurons prochainement une réunion avec M. Chevalier (Maire Adjoint de quartier, circulation, déplacements, stationnement). Vous serez bien sûr informés rapidement des décisions prises.


Nous vous invitons à diffuser largement ces informations autour de vous. Si vous avez des questions, vous pouvez nous les faire parvenir en utilisant la rubrique  « Laissez un commentaire » ci-dessous. Nous pourrons ainsi transmettre ces interrogations lors de la réunion avec les services de la municipalité.

Pour recevoir les prochains articles dès leur parution, nous vous conseillons de vous abonner (c’est gratuit) au site.

11 commentaires

  • TOUS MES VOEUX POUR 2018, année du changement dans notre quartier….
    J’ai remarqué que la plupart des horodateurs ont été vandalisés et inutilisables en l’état.
    C’est VRAIMENT pas malin, car comment on fera pour payer ???
    Est-ce qu’on aura une amende alors qu’on n’y est pour rien ?
    J’espère bien que non. Il manquerait plus que ça….
    Sinon, où doit-on s’abonner pour la carte de résident ? Quelles sont les dernières modalités ?
    Merci pour vos réponses.

    • Merci pour vos vœux. Les horodateurs seront sans aucun doute réparés avant d’être mis en fonction. Pour tous les détails pratiques, nous vous tiendrons informée dès que nous aurons les infos (dans l’heure qui suit !). N’oubliez pas de vous abonner au site pour être prévenue par mail à la sortie de chaque nouvel article. Cordialement

  • Bonjour,
    après quelques semaines de « fonctionnement » des sens de circulation je me permets de vous soumettre 2 suggestions suite aux remarques suivantes :
    – Revenir de St Jérôme (ou du centre) vers Fenouillères se faisait avant en 4mn et 1 feu rouge, maintenant 10 à 20 mn selon l’heure et 8 feux rouges par JP Coste …La solution existe : Il suffirait d’ouvrir au double sens la dizaine de mètres après le pont SNCF pour permettre aux quelques riverains de rejoindre W.Churchill par la rue de la Poudrière d’abord, puis St Lazare aussi, pour partager l’accueil ! et pourquoi ne pas réserver cet accès aux » riverains Fenouillères » afin de ne pas faire peur aux habitants des rues concernées.
    Les travaux d’augmentation de la SNCF ne permettent-ils pas de trouver une petite place pour cela ?
    – La coupure de l’avenue H.Poncet a entraîné une obligation de prendre Brossolette par Montmajour : un coupe gorge sans visibilité et une augmentation des bouchons aux heures de pointe. La sécurité école (si telle en est la raison) ne peut-elle être assurée autrement sans déporter l’insécurité et rouvrir H.Poncet ?

    La situation vécue aujourd’hui est insupportable et doit être rapportée aux services compétents dont je ne doute pas de la motivation à nous satisfaire.
    Je vous confie donc ces remarques avec espoir que nous n’ayons bientôt plus l’impression d’être exclus ou reclus dans notre quartier ! Merci d’avance.
    Geneviève.

  • Pour info, ayant réside auparavant dans un quartier payant à Aix j’avais obtenu auprès de la mairie sur présentation de justificatif de domicile et carte grise, un macaron autocollant indiquant ma zone de résidence et le numéro d’immatriculation de mon véhicule, afin de bénéficier du tarif résident. J’ignore si les modalités d’obtention du macaron ont changé.

  • Bonjour à tous.
    Merci au CIQ ( qui a plus de poids que nous, citoyens isolés, pour obtenir des réponses de la Mairie ) de bien vouloir nous indiquer comment et quand les riverains, qui voient s’installer des horodateurs dans leurs rues, seront prévenus de la mise en marche effective de ces appareils et des modalités d’abonnement ( à tarif nul ou très réduit pour au moins deux véhicules par habitation -j’espère ! : par exemple un pour ma mère , âgée, qui n’arrive plus à garer son véhicule dans son garage d’accès fort peu commode, et pour moi-même, qui viens la seconder lorsqu’elle est en moins bonne forme, et lui tenir compagnie régulièrement) ?
    Par ailleurs, pour éviter de graves accidents, voire des collisions mortelles, dues à la contrainte qui nous est faite maintenant, pris dans la souricière du nouveau plan de circulation, d’en ressortir par Montmajour, sans visibilité et au bon vouloir des nombreux et peu compréhensifs automobilistes circulant sur Brossolette, quelle action pourrions-nous engager pour obtenir , sans délai, un aménagement ad hoc de ce croisement qui nous met quotidiennement en péril ( aménagement autrement plus urgent et impératif que les chicanes successives de type ´gymcana’ installées à la hâte sur Poncet en aval du croisement avec Santo Estello, alors qu’il convenait, pour faire ralentir les ´petites bombes’ à roulettes qui déboulent depuis Churchill, de placer ces dispositifs en amont dudit croisement, comme le demandaient depuis bien longtemps les habitants de Santo Estello…
    Bref, beaucoup d’aménagements conçus par des technocrates ´sur plan ´ depuis leurs bureaux douillets, certainement pourvus de parkings confortables…
    Signé : une habitante ´historique ´ du quartier , qui a connu ses champs fleuris et son ruisseau bordé de Saules ( à la place du hideux et monstrueux ´Parking Schuman ´ de la Fac’ des Lettres) , sa ferme laitière ( à la place de la BU et du ´Latin’ ), où l’on se rendait ´librement’ et sans stress le long des chemins , à pied, à bicyclette, en croisant quelques 4l et ´deudeuches’ rafistolées d’étudiants de l’ancienne Fac’ Lettres/Droit qui, à l’époque, n’auraient jamais pensé à se garer sur les passages piétons, en biais aux quatre coins des croisements (pourquoi pas dans les entrées des immeubles après en avoir forcé le portail, puisqu’on y est ?).
    Bonne journée et bon courage à la ´ Famille Fenouillères’ …

    • Bonjour Madame,
      Le CIQ a participé le 23 novembre à une réunion en présence de M. Chevalier, Délégué à la circulation et au stationnement, et de M. Chenaud, des Services Techniques. En attendant d’avoir des informations définitives à communiquer sur le site, voici quelques éléments de réponses :
      – l’arrêté municipal concernant le régime payant de stationnement de notre quartier sera publié en décembre ou en janvier
      – le stationnement sera payant à partir de janvier, avec une tolérance jusqu’à fin février
      – 2 abonnemnts « résidents » par foyer
      – stationnement payant de septembre à juin, du lundi au vendredi
      – gratuité pour médecins et infirmières intervenants sur le quartier
      – le tarif « résidents » est encore en discussion
      – les horaires dans la journée ne sont pas encore définitivement arrêtés
      Merci pour vos encouragements,
      Sincères salutations

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse rapide et précise, ainsi que votre participation active dans les négociations visant à obtenir un tarif ´résidents ´ véritablement préférentiel.
        Deux ou trois autres interrogations subsistent, toutefois :
        – chaque ´résident’ aura -t-il le loisir de désigner les deux bénéficiaires pouvant bénéficier de ce tarif réduit (par exemple un membre de sa famille n’habitant pas avec elle/lui mais venant régulièrement lui rendre visite ou l’aider dans ses tâches quotidiennes, pour permettre un maintien à domicile d’un parent âgé ou handicapé)?
        – d’autre part, l’accès au tarif ´résident’ sera-t-il attaché à la présence d’un signe distinctif sur le véhicule en stationnement (dispositif détachable et réutilisable, j’espère, fût-il distribué au maximum au nombre de deux , pour permettre ‘ l’auto-partage ´, comme préconisé pour ´apaiser le trafic ´ et réduire la pollution)?
        – quoiqu’il en soit, ces ´résidents’ devront-ils à l’occasion de chaque nouveau stationnement, utiliser l’horodateur pour se faire délivrer un ticket, et donc prévoir d’avance le temps exact pendant lequel ils pensent devoir rester sur l’emplacement trouvé (pensons là encore aux personnes âgées ou handicapées, aux mamans devant surveiller leurs enfants en bas-âge , etc… qui devraient, dans ce cas, ´tout lâcher ´ et descendre en catastrophe des volées d’escalier pour aller réalimenter, si besoin, ´la pompe à finances ´( parkmètre) dans la rue, à toute heure et par tout temps …
        Mon plus grand souhait est donc qu’il soit possible de souscrire aussi à un ´abonnement’ forfaitaire attesté par la présence d’une vignette sur le pare-brise, ou , au moins, un système de facturation ‘à posteriori’ , ou un paiement ´prolongeable ´ à distance , grâce aux moyens modernes de communication, via portable ou ordinateur, comme cela se fait dans de nombreuses villes ´de pointe’ ( comme la nôtre bien sûr !..).
        Merci encore pour l’attention portée à ce message, et toutes les réponses que vous aurez la gentillesse d’y apporter, en temps voulu.
        Très cordialement,
        Véronique D.

  • Bonjour je suis propriétaire et bien sûr mécontente des nuisances dans le quartier ainsi que les sens de circulation mais là où je suis interpellée ce sont les socles d horodateurs avec des énormes vis qui ne sont pas protégés alors qu il y beaucoup d enfants dans notre quartier ainsi que des écoles maternelles et élémentaires et cela ne dérange personne. Bravo la sécurité

  • Résidente du quartier, je remercie le CIQ des facultés pour ces informations. Je suis très intéressée par les réponses que la Mairie apportera à nos problèmes de stationnement. J’ai écris à Mme Maryse JOISSAINS, mais à ce jour, je n’ai pas eu de réponse encore.
    Je demande la gratuité du stationnement pour les résidents, ce qui me parait tout à fait légitime (quartier non central, parking relais et parkings à proximité pour les gens extérieurs).

  • Bonjour,

    Je vous remercie déjà pour votre attention par rapport à ma situation de résidente du quartier des facultés. Je trouverai cela absolument normal de nous donner 2 macarons résidents par foyer puisque nous subissons continuellement des nuisances dans ce secteur et que nous payons nos taxes foncières et habitation. Je trouverai cela inadmissible de nous faire payer alors que nous contribuons déjà à la vie du quartier.

    Sinon, je pense que je ne me suis pas fais vraiment comprendre pour la situation de ma nièce.
    Elle est certes étudiante (mais son école n’est pas dans le quartier des facultés, elle est complètement à l’opposé et elle peut avoir des horaires décalés, donc elle n’a absolument aucun intérêt à aller garer sa voiture au kripton puisqu’en plus, elle habite chez moi). Elle a donc besoin d’une carte de résident également pour pouvoir se garer à proximité de notre résidence.
    En plus, elle peut être amener à me véhiculer pour m’aider dans mes déplacements vu ma situation de handicap car parfois, je suis obligée d’aller rechercher ma voiture très loin.

    Concernant les parcs relais, je pense que c’est bien pour les personnes extérieures qui viennent à la journée dans Aix en Provence puisqu’ils peuvent bénéficier alors d’un transport en bus pour se rendre jusqu’en ville mais en aucun cas pour les personnes qui vivent « intra muros », que ce soit des étudiants ou autres…. Eux aussi, s’ils habitent le quartier, ont des courses à déposer…et font souvent même du covoiturage.
    En plus, j’estime très dangereux à notre époque de se rendre dans des parcs relais
    (souvent excentrés) en pleine nuit pour aller chercher sa voiture alors qu’il n’y a plus ni bus, ni gardien. Est-ce que nos élus marchent sur la tête ?
    C’est inadmissible de prendre ainsi les gens en otage…A bon entendeur !!!

Répondre à RUE CAT X

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.