Circulation

Horodateurs, saison 2 épisode 3*

Suite à la délibération du 1er février, un arrêté relatif à la réglementation du stationnement payant vient d’être publié. Vous trouverez ci-dessous les principales informations qui y figurent.
Comme vous pouvez le constater cela ne correspond pas aux demandes de notre CIQ. Nous avons écrit une lettre à Mme le Maire et attendons sa réponse. Nous continuerons à vous tenir informés dès que nous en saurons plus.


Arrêté du 23 février 2018.
  • Cet arrêté annule et remplace l’arrêté de décembre 2017
  • Tarification et zonage :
    Les tarifs des 3 zones (faible, moyenne, forte attractivité) sont ceux fixés le 1er février :
    Coût horaire 0.80 – 1.00 – 2.00 € / Abonnements annuels 270 – 300 – 360 €
Le quartier des Facultés est désormais en zone 3

Pour plus de détails, vous pouvez voir ici la carte des 3 zones de stationnement sur la commune d’Aix

Détail de la tarification pour les rues de notre quartier
  • Amplitude 8:00 – 19:00, gratuité entre 12:00 et 14:00
  • Franchise 45 mn
  • Stationnement maximum 11 h par jour
  • Tarif à l’heure 0.80 €, identique pour les 7 premières heures, donc 0.80 € la première heure, 1.60 € pour 2h … 5.60 € pour 7 heures. Pour les heures suivantes le tarif diffère :  10 € pour 8h; 12 € pour 9h; 14 € pour 10h et 33 € pour 11h.
  • Tarif résident 50%, avec minimum  de 0.50€
  • Abonnement résident 270€ / an
  • Gratuité samedi et dimanche
  • 12 mois sur 12
Réglementation générale
  • un véhicule par foyer fiscal
  • pas de gratuité pour commerçants, professions libérales ou salariés non résidents
  • gratuité pour ;
    – personnel de santé et aides à domicile, sur présentation de justificatifs
    – véhicules électriques
    – personnes à mobilité réduite
  • stationnement abusif si plus de 24 h sur le même emplacement, payant ou non.
  • stationnement horodateurs pour véhicules < 3.5 t
  • emplacements horodateurs interdits pour remorques non attelées, camping-cars, caravanes, poids-lourd, deux-roues.

À noter
  • Selon la Semepa, l’actualisation des horodateurs peut prendre de 6 à 8 semaines (→ 15/04 ? ).
    Ce qui est certain, c’est que tant que les informations (tarifs et horaires) indiquées sur les machines ne correspondent pas à celles données par l’arrêté, une verbalisation n’est pas autorisée.
  • Un résident disposant d’un abonnement peut laisser sa voiture plus de 24h au même endroit.

Voir / Télécharger l’arrêté municipal

* horodateurs : la saison 1 était avant 2017, la saison 2 a commencé  le 28 décembre 2017, suivie du 1er puis du  23 février 2018.

20 commentaires

  • Bonjour,
    Je constate que des poteaux bien visibles, surmontés de panneaux ont été installés depuis peu sur les horodateurs de notre quartier, annonçant sans doute la mise en place effective des mesures coercitives y régulant et taxant le stationnement, avec sanctions à l’appui en cas de non respect de ces dernières.
    En appuyant par curiosité sur le « 1 » du clavier d’une de ces « pompes à finances », j’ai constaté qu’à ce jour, le stationnement payant était prévu de 8h00 à midi et de 14h à 19h, au delà des premières 45mn gratuites, et cela du lundi au vendredi, sauf jours fériés.
    C’est ce qui avait été promis par les autorités compétentes, mis à part le fait essentiel, qui n’apparaît pas sur l’écran : la gratuité reconnue « normale » par ces édiles pendant les mois de juillet et août!
    Merci donc à nos représentants du CIQ de bien vouloir rappeler cet engagement fait devant tous lors des deux dernières réunions publiques organisées pour exprimer nos desiderata!
    Vu la lenteur avec laquelle les dernières modifications ont été « entrées » dans les appareils, ou ordinateur central (je ne sais pas à quel niveau cela se passe) , il convient de s’y prendre maintenant, pour obtenir que soit programmée à temps la suppression des amendes infligées en cas de non-paiement cet été, pendant les vacances universitaires 2018.
    « Ne lâchons pas la patate » , tout comme pour l’attribution de deux possibilités d’abonnement par foyer !
    Très cordialement,
    Veronique.D

    • Bonjour madame,
      Merci pour ce rappel. Pour information, les panneaux rajoutés annoncent la possibilité d’utiliser une application qui permet de régler et gérer son temps de stationnement à l’aide d’un smartphone (et aussi -ceci n’est pas un gag- de payer l’amende Forfait Post Stationnement).
      Concernant les modalités, voici nos demandes pas encore prises en compte :
      – stationnement payant jusqu’à 18h et non 19h, donc durée maximale payante = 10h par jour
      – réduction du montant de l’abonnement annuel
      – deux abonnements par foyer
      – gratuité pour juillet et août
      Cordialement

      • Bonjour, merci pour votre engagement. Savez vous si nous devons désormais payer le stationnement dans nos quartier car il avait été évoqué dans la réunion du mois de mars que nous devions attendre une lettre d’information avant de débuter de cotiser dans les parcmètres ?

        • Bonjour,
          Merci pour votre rappel. Le stationnement doit maintenant effectivement être réglé aux parcmètres. Nous publions un article aujourd’hui pour rappeler que si vous le souhaitez, les badges sont à retirer au siège de la SEMEPA, parking Pasteur 3ème étage, avec justificatifs (taxe d’habitation 2017, facture EDF ou téléphone, carte grise du véhicule).

  • Bonjour

    je suis allé à la SEMEPA pour prendre un macaron mercredi 7 mars. Ils ne me l’ont pas donné car ils ne savent pas encore si notre quartier est en zone 2 ou 3 (la personne avait des documents avec des données contradictoires).

  • Bonjour à toutes et à tous,

    Encore une fois, les résidentes (ts) ne devraient pas payer l’emplacement où elles (ils) se garent sauf si elles (s’ils) ont un garage ou une (ou des) places de parking dans leur propriété….
    C’est aux personnes ne résidant pas dans le quartier à payer à leur place.
    Cela se pratique ailleurs depuis toujours.
    Qu’on se le dise.

    MV

  • Je vois que les rues Paul Néri, Général Keller et Thermes ne sont toujours pas mentionnées dans le quartier des facultés, mais après appel téléphonique ce jour à la SEMEPA, il semblerait que les personnes qui ont leur adresse dans ces rues peuvent « bénéficier » d’un abonnement résident.
    J’aimerai vraiment une confirmation officielle sur ce point.

  • Le quartier du Pigonnet juste après Brossolette est toujours gratuit
    Qu’on se le dise !!!
    Et la portion de rue Poncet devant les notaires semble avoir été oublié
    Précipitons nous

  • Bonsoir,
    Quelques batailles gagnées, de haute lutte pour les riverains ´historiques’ du quartier des Facultés qui n’ont pas la chance de pouvoir se garer ailleurs que dans la rue :
    Gratuité du stationnement de 12h à 14h et (ouf!) le samedi en plus du dimanche, mais comment justifier qu’il faille ´cracher au bassinet’ pour ranger sa voiture à côté de chez soi pendant les vacances universitaires, soi-disant pour décourager les populations estudiantines (inexistantes à ce moment-là, comme nous avons tous pu le constater chaque été) de coloniser nos rues, alors qu’ils sont presque tous repartis chez eux pendant presque deux mois?…
    Autre disposition injuste , ´scélérate ´ même, du réglement, qui lèse les familles de riverains : l’attribution d’un seul tarif ´résident ´ ( un seul véhicule par foyer : normal pour un studio à un unique occupant, mais certainement pas pour les appartements où cohabitent plusieurs générations, dont les membres devraient avoir le droit de rentrer au bercail depuis leur lieu(x) de travail éloignés, souvent inaccessibles par les transports en commun…
    Conjoints, enfants, petit-enfants habitant le même logement seront-ils en mesure de payer chacun des dizaines d’euros par 24h s’ils veulent rester chez eux et ne pas être obligés de fuir les lieux avec leur véhicule ou, du moins, le déplacer constamment pour éviter la (lourde) sanction prévue pour un non-déplacement au bout de 24h sur le même emplacement (qui pourrait se comprendre pour des ´voitures-ventouses’ déposées dans le quartier par des personnes qui n’euraient rien d’autre à y faire …)!
    Devrai-je moi aussi payer le prix fort si je viens, depuis un village éloigné et mal desservi, aider ma mère, très âgèe et lui tenir compagnie pendant de longues heures, voire plusieurs jours?
    Devrai-je me livrer à une palinodie ridicule et usante, en descendant régulièrement dans la rue et faire le tour du pâté de maisons pour me re-garer doigneusrment à un ou deux emplacements du précédent, même si la rue était vide, afin de ne pas tomber sous le couperet de la loi municipale?
    Messieurs et Mesdames les élus et autorités de notre bonne ville d’Aix, pourriez-vous s’il-vous-plait ne pas sacrifier vos administrés, contribuables, et authentiques représentants de la population locale, et cesser de les traiter comme des intrus, des parias, ou des étrangers sui n’auraient droit de cité qu’en se faisant ´raquetter’ ?
    Attention au retour de bâton électoral …
    A bon(s) entendeur(s) salut!

    • Bonjour,
      Enfin des paroles vraies et sensées !!!
      Et comment se fait-il que dans la plupart des quartiers périphériques du centre-ville d’Aix-en-Provence les parkings sont gratuits, il n’y a pas d’horodateurs, etc…???
      Si vous allez à la ZAC (Jas de Bouffan) tout est gratuit !!!
      A la ZUP (Encagnane) aussi !!!
      Loubassane idem !!!
      Pigonnet idem !!!
      St. Eutrope idem !!!
      Beisson idem !!!
      Val St. André idem !!!
      Etc…Etc…Etc…Etc…Etc…Etc…Etc…
      Les Fenouillères ou les facultés, c’est pas Neuilly quand même !!!
      Encore moins Beverly Hills !!!…

      • Loubassane- Pigonnet- St. Europe – Beisson : stationnement impossible- Zup et Zac quartiers populaires
        Reste La Torse et Val St. André sans horodateurs pour combien de temps ???

Répondre à l'équipe de rédaction X

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.