Circulation

Réunion « Circulation et accessibilité du quartier des Facultés ».

Depuis le mois d’avril 2017, la circulation dans les rues de notre quartier a été modifiée.
Pendant environ une année, ce nouveau schéma de circulation a été vécu au quotidien par les résidents. Il a suscité de nombreuses réactions sous forme de commentaires sur notre site, ainsi que la création de deux pétitions.
Une rencontre en face à face avec des responsables de la municipalité devenait indispensable pour permettre un véritable dialogue entre les élus et les habitants du quartier.
M. Eric Chevalier* a accepté notre demande en organisant cette réunion publique, ouverte à tous les habitants du quartier  :

 Mardi 20 mars à 18h00
Salle des mariages du Pont de l’Arc
Thème : les problématiques de circulation et d’accessibilité du quartier des Facultés.

Merci de diffuser largement cette information autour de vous afin que tous les habitants du quartier soient informés. Il est important que  les différents avis puissent être présentés et entendus par les représentants de la municipalité.

*Adjoint Délégué à la circulation, aux déplacements et au stationnement.

13 commentaires

  • Pour ma part, l’information a été relayée auprès des résidents de notre rue, soit une quinzaine d’habitations, par le biais d’une boucle de discussion internet que nous avons développée depuis plus d’un an pour échanger sur la vie du quartier.
    À demain,
    Eric

  • Lors de la réunion merci de demander à M. Chevalier de préciser à la Semepa que le quartier des Facultés est en ZONE III (visiblement les services de la Semepa n’ont pas intégrés le dernier décret suite à la délibération du 1er février – cf la remarque de M. Terriere).

  • Bonjour à ceux qui voudraient démontrer que l’union fait la force, à l’occasion de cette rencontre!
    Le CIQ nous encourage, à juste titre, à faire connaître l’existence de cette réunion autour de nous : auprès de membres du CIQ qui n’auraient pas d’adresse mail et surtout de riverains qui n’auraient pas cotisé pour faire partie de celui-ci, et recevoir ses messages, j’imagine ?
    Quelle méthode employer pour alerter ces personnes, nos voisins au minimum, que nous ne connaissons pas toujours, et n’avons pas l’occasion de rencontrer par hasard au pied des immeubles et par dessus la haie des villas?
    J’avais proposé d’imprimer quelques affichettes et « flyers » à déposer , chacun d’entre nous au moins dans son « périmètre » personnel ‘une rue ou deux, par exemple), mais pas de réponse de mes interlocuteurs au sein des instances dirigeantes du comité …
    Ayant vécu aux USA, je trouve dommage que nous ne nous livrions pas à la méthode efficace du « canvassing » , bref du quadrillage, pour informer, motiver et fédérer « la base » quand d’importantes décisions sont en jeu dans un quartier, et qu’il est temps d’arrêter de grommeler chacun dans son coin pour faire connaître nos inquiétudes et griefs communs à ceux qui nous dirigent et font semblant de nous consulter, à travers nos représentants, mais écouteraient sans doute mieux ce qu’un regroupement de citoyens bien visible et bien déterminé pourrait venir leur dire et demander de vive voix, comme nous pourrions le faire le 20!
    Plus que quelques jours pour glisser nos « papillons » dans les boîtes autour de nous, quitte à les fabriquer nous-mêmes …
    « Dac » ou « Pas dac?
    L’important étant d’alerter un maximum de voisins concernés par les problèmes de circulation « quant » à l’existence de la réunion du 20, à 18h !

    • Bonjour
      C’est une excellente initiative de mettre des flyers ou des affichettes dans les bal. C’est important que chacun(e) (membre du CIQ ou pas) puisse se mobiliser et ce n’est donc pas le seul rôle du CIQ de diffuser l’information. Donc n’hésitez pas à fabriquer vos « papillons » vous mêmes si vous le souhaitez.

    • Merci pour cette réponse.
      Espérons que nombre de riverains concernés iront la lire sur le site du CIQ , et s’associeront à cette action « free lance » , chacun comme il peut …
      Mais ne serait-il pas judicieux de polycopier aussi une affichette annonçant la tenue de la réunion publique du 20 pour aller en mettre d’urgence (proprement scotchées) des exemplaires bien en évidence, non seulement sur les surfaces supérieures ou latérales des parcmètres qui inquiètent et attirent donc le regard de la population locale, mais aussi dans les commerces du quartier, après en avoir demandé l’autorisation bien entendu (j’imagine que ceux qui ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler, ou ont même dû fermer boutique depuis le verrouillage en règle des accès « véhicules » seront d’accord !) ?
      Le CIQ pourrait-il s’occuper au moins de ce dernier volant de la « campagne d’information », et peut-être aussi alerter la presse locale, en espérant que soient publiés (à temps) au moins un ou deux « entre-filets » à ce sujet?
      Qu’il se sache aussi, puisque le CIQ en fait mention lui-même, qu’il est possible, et sans doute stratégique, en amont de la séance « d’explications » avec M.Chevalier, et pour éviter qu’il ne nous rétorque que « tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes  » , de signer les (trois) pétitions qui dénoncent, sur le site «  »Mes Opinions » les tarifs et plages ‘ouvrables’ excessives du stationnement payant actuellement mis en place à Aix, ou soulignent l’extrême difficulté à sortir de la ‘souricière’ des Facultés ou y rentrer, désormais subie par les habitants et usagers « authentiques » de notre quartier (on ne regrettera certes pas les propriétaires de voitures « ventouses » qui ne venaient d’autres secteurs d’Aix que pour « squatter » le nôtre, jusqu’à l’apoplexie qui justifierait (soi-disant) le retour de manivelle violent et les mesures coercitives tout-à -fait excessives initiées par la municipalité, sans nul doute alléchée à la perspective de pouvoir nous prendre un peu plus pour des pigeons, des moutons à tondre, et des vaches à lait, qui ne donneraient pas déjà assez en s’acquittant de leurs impôts locaux…
      Quand je dis « excessives », j’entends par là, entre autres « doubles peines » injustifiées, voire scandaleuses, l’éligibilité (vérifiée auprès de la SEMEPA) à une contravention bien salée que nous vaudra désormais le stationnement, même fugace, sur nos propres « bâteaux », le temps de décharger quelques paquets, d’aller chercher un ticket à l’horodateur (!), ou même d’ouvrir nos portails, puisqu’il est prévu que des voitures équipées de caméras, tels des ‘robocops’ impitoyables, sillonnent nos rues (pas bien écolo, ce système!) pour traquer électroniquement le moindre « contrevenant’ , en lisant sa plaque d’immatriculation, en liaison avec la banque de données listant les abonnés, et recensant les paiements à la borne électronique !
      Bonjour la vie en mode totalitaire et l’esclavage des temps modernes …
       » Big Brother is watching you  » …
      A titre indicatif, le titre des trois pétitions accessibles sur le site pré-cité :
      – « Contre la hausse des tarifs de stationnement dans la ville (Aix) »
      – « Fenouillères – Rendez-nous notre quartier! »
      – « Circulation difficile dans le centre ville d’Aix et le quartier des facultés : laissez-nous rentrer chez nous ! »
      Là dessus, bonne soirée (pensez à fabriquer vos « papillons » artisanaux annonçant la réunion du 20, à glisser dès demain dans les boîtes aux lettres autour de vous (puisque cette opération ne semble hélas pas pouvoir être organisée de manière centralisée …).

      • Une décision sera prise démocratiquement par l’ensemble du CA lors de la préparation de la réunion du 20 pour savoir si le CIQ diffuse encore l’information ou compte sur les habitants pour prendre le relai. La réponse vous sera bien entendu transmise. Je vous rappelle que nous sommes entièrement bénévoles.

        • Lors du CA il a été décidé de mettre des affichettes chez les commerçants du quartier pour la réunion du 20 mars. Ce n’est pas que l’affaire du CIQ, chacun est concerné et donc invité à se mobiliser et à mobiliser ses voisins. Il serait dommage de rater cette occasion qui est donnée à chacun de s’exprimer.

  • A ne pas rater !
    Jeudi 8 mars, le magazine Complément d’enquête sur France 2 traite de la politique en famille.
    Une équipe de tournage est venue à Aix le 1er février.
    D’autres personnes ont aussi apporté leurs témoignages sur la gestion et les méthodes qui ont cours au sein de la mairie.

      • Bonjour,
        Nous vous remercions encore de votre implication.
        Et faisons remonter notre mécontentement quand à 1. la liberté que prennent certains prestataires attachés à la construction de la nouvelle résidence mitoyenne du snack angle Churchill/Schumann : comment peuvent-ils garer leurs camionnettes sur le trottoir contraignant ainsi les piétons et poussettes à devoir se décaler sur la route, sachant qu’il est fréquent de voir arriver à contresens et à très vive allure 2. vélo, motos, voitures ! nous sommes reconnaissants à nos Anges Gardiens … et comptons sur la mise en place de dispositions sérieuses avant les travaux liés à l’élargissement des voies ferrées, afin que l’incivisme ne prenne pas de trop grandes dimensions. Aucune surveillance à nos yeux de ce secteur semblant être à l’abandon.
        Bien sincèrement,
        M et Mme Martinez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.