Circulation

Accès nord : le suspense continue…

Nous étions présents hier soir à la réunion publique initiée par Mme le Maire pour l’Association des Résidents du Quartier de la Gare, car l’un des deux points à l’ordre du jour correspondait à une préoccupation majeure pour notre quartier : son accès par le nord.
Nous aurions voulu vous présenter dans cet article la solution retenue. Hélas, aucune option n’a été arrêtée, et nous nous contenterons donc de faire un point sur la situation.

Présentation de deux  solutions

En préambule, M. Hemery* a précisé que l’option retenue ne pourra pas être rapidement appliquée. En effet, les travaux SNCF d’élargissement du pont Schuman sont prioritaires et mobiliseront ce secteur jusqu’en mai 2019.

  1. Réouverture du haut de Schuman.
    Inconvénient majeur : retour du transit sur Schuman (et donc aussi sur la rue de la Poudrière), “aspiration” des véhicules depuis le boulevard de la République et reprise d’un transit Nord-Sud. De ce fait, réapparition des embouteillages et mise en danger du projet BHNS qui ne sera plus en site propre sur la totalité de cette avenue.
    .
  2. Passage par la rue de la Poudrière
    Cette option impliquera la requalification totale de cette voie en zone 30, avec élargissement des trottoirs et reprise totale de la voirie. Ces travaux seront pris en charge par la Métropole. De plus, l’avenue Blondel passera en sens unique ( Rectorat → gare) et deux feux seront installés sur Abram et Blondel pour dissuader le transit.
    Visiblement, cette option a les faveurs de l’équipe BHNS.
Réactions de la salle

L’ambiance a été houleuse, certaines personnes présentes montrant une très forte opposition à la 2ème solution, d’autres essayant de “calmer le jeu” en demandant de prendre un peu de recul sur ce projet. Proposition a été faite de tester une solution.
Le président de notre CIQ est intervenu pour rappeler que les habitants et les commerçants du quartier des Facultés sont dramatiquement victimes de cet enclavement, qu’une solution est urgente et doit impérativement être proposée.

Décision de Mme le Maire

Après avoir convenu que le problème est réel, Mme le Maire demande que plus de précisions soient apportées aux solutions et qu’une simulation détaillée soit faite avec visualisation des véhicules circulant sur les tracés . Elle souhaite aussi qu’une solution transitoire soit proposée rapidement.

De l’avis des techniciens, l’étude de la simulation dynamique prendra un mois. En saurons-nous plus alors et cela permettra t-il de faire pencher la balance ?
Au cours de la réunion, M. Dalmasso* nous a rappelé trois points liés au projet de BHNS : apaisement du quartier, survie des commerces, modernité du BHNS. Comment mettre d’accord tous les acteurs afin de concilier ces 3 éléments sans que cela se fasse au détriment des résidents ?

À suivre…

* Mobilité et Infrastructures de transports à la Métropole


4/06/2018 Ajout à l’article

Dans le journal « La Provence » du 31 mai, Stéphanie DURAND-VIAL relate cette réunion et présente clairement la situation de notre quartier.

2 commentaires

Répondre à Michel VIDAL X

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.