Divers

Héli-Facs

Dans le cadre de la mise en conformité avec les normes européennes concernant les déplacements aériens inter-universités, la reconstruction totale du bâtiment « Cube » a permis d’installer une piste d’atterrissage pour hélicoptères sur son toit-terrasse.

Cet héliport pourra accueillir jusqu’à vingt-cinq rotations quotidiennes d’appareils « petits porteurs » dont le bruit, nous a t-on assuré, ne devrait pas être supérieur à celui de l’autoroute A8 un jour de départ en vacances par vent d’Est.

Un arrêt de l’Aixpress se trouvant à proximité, ce moyen alternatif de déplacement vient habilement s’intégrer au maillage du schéma de cohérence territorial (SCoT).

Saluons donc ce bel équipement et réjouissons-nous à l’idée que cet élégant ballet aérien fera désormais partie du quotidien apaisé des habitants du quartier des Facultés.

12 commentaires

  • C’est déplorable cette pollution sonore qui s’ajoute à celle du revêtement de l’avenue Schuman! Les architectes de l’urbanisme ayant eu cette déplorable idée de couler du ciment avec des graviers au niveau des intersections, pour remplacer le bitume. Ce qui génère beaucoup de bruit à chaque passage de voiture. Quelle aberration !! Dans de nombreuses villes, le choix judicieux est d’utiliser du bitume enrobé. A Aix, c’est l’inverse!

    • Bonjour,
      Pour cette question que nous avons évoquée devant les techniciens de la Métropole, deux éléments de réponses nous ont été donnés :
      1. Le bruit est principalement dû à la vitesse, les véhicules ne respectant pas (pour l’instant) le limitation à 30 km/h. Une fois la signalétique en place -et les contrôles qui vont avec, nous l’espérons- le bruit sera bien moindre lorsque les véhicules rouleront à cette vitesse.
      2. Comparé aux niveaux de bruit enregistrés autrefois, il n’y a vraiment pas lieu de se plaindre.

  • Au fait, c’est bien le 1er Avril, aujourd’hui?
    Si je me suis fait avoir par cette ´infox’, tant mieux et j’en rigole!
    Mais après la construction du nid de félons ( oui, pas de ´frelons ´ ) géant que constitue le Parking Schuman, j’ai perdu le sens de l’humour, et m’attends à n’importe quel autre avatar de la mégalomanie, au détriment des riverains, qui a inspiré nombre de décisions dans le cadre du ´Plan Campus ´ …

  • Merci pour ces réactions spontanées.
    Regardez la date de la news 😉

    Merci CIQ des Facultés pour ce bon moment et merci surtout pour vos commentaires

  • C’est une honte de nous mentir comme cela ! De faire passer comme un progrès des mesures qui chaque fois plus handicapent notre quotidien.

  • Les pompiers sont également très intéressés. pouvant profiter de cet héliport pour transporter les éventuels blessés dans le périmètre alentour, à la nouvelle clinique, évitant ainsi les bouchons du pont de l’Arc…. Ils ont, par ailleurs, recensé toutes les piscines du quartier, dont ils ont fait un recensement exhaustif, pour venir y puiser, toujours par hélicoptère, de l’eau en cas de besoin… La poste enfin, pourrait y livrer ses colis, que les riverains devraient venir chercher sur place…

  • Quelle nouvelle choquante et désastreuse, une fois de plus pour les habitants et propriétaires de l’immeuble ´Les Saules’ , une fois de plus sacrifiés au pharaonique et dictatorial ‘Plan Campus ´ , qu’on nous impose avec une bonne couche de vaseline pseudo-écolo de la dernière hypocrisie (´ hélicos légers, silencieux – fonctionnant au bio-carburants j’imagine … – qui ne devraient effectuer que ’25 (!) rotations par jour !) Et pour trimballer qui, au frais des contribuables ? Tout cela au mépris du cadre de vie et de la tranquillité des malheureux riverains directs, qui se sont déjà vu imposer, à quelques mètres de leurs fenêtres, le monstrueux parking Schuman de 300 places ( très ´écolo ´ aussi …) même pas camouflé de brise-vues minimalistes, ou privés de vue désormais à part celle des nouveaux bâtiments , ´Cube et autres censés être la merveille du monde, d’après le baratin lénifiant, limite propagande dictatoriale d’une ´république bananière du service de ´Com qui a pondu le texte transmis par le CiQ…
    Beurk! Écœurant …
    Quant je vois comment les splendides illustrations ´vues de l’artiste ´ qui l’accompagnent, où l’on a bien pris garde de recouvrir pudiquement d’un toît végétalisé fictif le fameux silo à bagnoles précité ( en fait farci de véhicules moches et polluants jusqu’à son dernier étage !) , je me dis qu’on nous prend vraiment pour des ´sous-humains ´ , qui n’ont qu’à sourire pendant qu’on leur tord Le Bras, ou pire …
    Quand je pense au joli pré fleuri plein de jonquilles, boutons d’or et pâquerettes , et à la ferme laitière un peu plus bas , qui étaient encore là à notre arrivée dans le quartier au début des années 60, je me dis que ce ´paradis perdu va bientôt ressembler au triste décor de ´ Blade Runner ´ …
    Agissons pour limiter ces rotations bruyantes et polluantes d’engins volants en zone habitée, tout de même !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.