Événements

Théâtre du Maquis. Bougresses !

Spectacles annulés en raison des mesures de confinement.

Vous n’aviez pas vu ce spectacle à la Cité du Livre l’année dernière ? Plus d’excuses, rattrapez-vous cette année avec ces trois représentations, dont deux à notre porte, à L’Ouvre-Boîte, rue Joseph Jourdan.


BOUGRESSES !

par le théâtre du Maquis

une expérience de théâtre à voir et à manger, à boire et à entendre

GARDANNE – Halle Léo Ferré
vendredi 6 mars 20h30
​​​​​​​​​​​​réserver : 04.42.65.77.00
ou resa-spectacle@ville-gardanne.fr

AIX-EN-PROVENCE – L’Ouvre-Boîte
vendredi 20 et samedi 21 mars à 20h00
réserver : 06 76 29 37 77
ou theatredumaquis@wanadoo.fr

Production : Théâtre du Maquis. Mise en scène et scénographie de Pierre Béziers.
Musique originale de Martin Mabz. Costumes de Christian Burle. Lumière de Jérémie Hutin.

avec

Anne Decis
Florence Hautier
Martin Mabz

 


THÉÂTRE…

Bougresses !, c’est le troisième volet d’un triptyque consacré par le Théâtre du Maquis d’Aix-en-Provence aux troubadours et aux Cathares, après Le Cabaret des Hérétiques et Les Bougres.

… ET DÉGUSTATION

C’est aussi une aventure culinaire avec la préparation en direct d’une recette médiévale, la Frigousse des Hérétiques en Girouilles et Chastagnes, que les comédiens partageront avec le public à l’issue de la représentation.
Il s’agit d’un ragoût de volaille aux lardons, carottes et marrons avec miel et cannelle, (dans lequel, selon la légende, on ajoutait des oreilles d’hérétiques).

ÉPOPÉE FÉMINISTE, GROTESQUE & LYRIQUE

En 1218, neuf ans après le début de la croisade contre les Cathares, Simon de Montfort, le chef des croisés réputé invincible, met le siège devant Toulouse, la ville rebelle qui le nargue depuis des années et qu’il est bien décidé à écraser définitivement. C’est sans compter sur la résistance de la population, et notamment des femmes Toulousaines…

Sur scène, deux Bougresses survoltées passent d’un personnage à l’autre, tandis qu’un troubadour allumé explique à sa façon l’art de la guerre, et que mijote à feu doux la fameuse frigousse des hérétiques…

À VOS AGENDAS !


Lire la critique d’Agnès Freschel dans le journal ZIBELINE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.