Quotidien

Accès au parc Jourdan : revenez dans 2 ans ?

Véritable serpent de mer, l’accès au parc Jourdan depuis l’avenue Schuman est à nouveau d’actualité. Après avoir été fermé pendant de nombreuses semaines pour cause de travaux le long de la voie ferrée, le passage public emprunté par de nombreux riverains est maintenant fermée par une porte.


Cette condamnation risque d’être effective pendant deux ans. Elle correspond aux impératifs de sécurité liés au chantier de l’ancien hôtel du Moulin, dont les travaux vont commencer prochainement.

Comment accéder au parc ?

Pour les habitants des Fenouillères, par exemple, comment amener les enfants à l’aire de jeu du parc Jourdan ? Les voici dans l’obligation de faire un grand détour pour rejoindre l’entrée principale. Ne parlons pas de l’option “Chemin du Moulin de Testas” pour laquelle ils devront parcourir un chemin deux fois plus long.

Ce passage est aussi emprunté dans les deux sens, pour traverser le parc, pour accéder à l’école Jules Ferry ou pour relier l’itinéraire du Parc Naturel Urbain. Il en va de même pour les habitants du quartier de Cuques voulant rejoindre la station de l’Aixpress, la gare ou la Sous-Préfecture.

Faut-il réellement interdire cet accès de manière continue pendant tous ces mois ? N’y a t-il pas possibilité, pour atténuer la nuisance, de ne le faire que temporairement, à l’occasion des interventions de proximité ? Une ouverture exceptionnelle de l’accès par le portillon de la fac serait-elle envisageable ?

Il existe une alternative

C’est ici que l’on revoit surgir notre demande, réitérée depuis plusieurs années, d’ouvrir un accès depuis l’avenue Schuman, avec une pente progressive, sans escaliers, qui permettrait un cheminement doux pour les piétons, vélos ou personnes à mobilité réduite.
Aux dernières nouvelles, l’option étudiée serait le passage entre la voie ferrée et le bâtiment du Rectorat. Négociations, autorisations, tout cela prend beaucoup de temps, comme d’habitude.

Il est désolant, lorsque l’on passe au pied du nouveau pont de chemin de fer, de constater la proximité du parc à un “jet de pierre”.

Il serait temps que ce dossier trouve une issue !

5 commentaires

  • Bonjour,
    Rien d’étonnant !!!
    Aix-en-Provence, ville où règne l’arbitraire… en Maître…
    Pas de concertations, idem pour tous les chantiers et les modifications d’urbanisme…
    Enquêtes d’utilité publiques bidons déjà ficelées et entérinées lors de la consultation par les citoyens…
    Idem pour les manifestations culturelles, IRONMAN par exemple (manifestation sportive de triathlon non spectaculaire et vide de spectateurs…), ville paralysée, bus supprimés ou déplacés, circulation modifiée, travailleurs et employés pénalisés, aucun affichage préventif, les Aixois sont systématiquement mis devant le fait accompli, (Dit et répété par un élu local très connu…),etc… etc…dans l’intérêt de qui ??? …
    Je le sais mais chut ! (Histoire de gros sous…)
    Et j’en passe…
    Michel VIDAL

  • Bonsoir,
    Lire l’excellent article dans le quotidien “La Provence” de ce jour samedi 5 juin 2021 à la page 8.
    Cela corrobore mon message précédent…
    Pas impossible que ce passage soit définitivement supprimé ? …
    Crdlt,
    MV

  • Suite au courrier de Madame le Maire reçu mardi 8 juin confirmant la fermeture pour une période de deux années du chemin reliant le parc Jourdan à l’avenue Robert Schuman, sans qu’aucune alternative n’ait été proposée, et sans demande de maintien d’un passage au promoteur pendant les travaux, le conseil d’administration du CIQ Cuques Saint Jérôme réuni mardi soir appelle à un vaste rassemblement pour demander la réouverture de ce chemin essentiel à la vie de nos quartiers le jeudi 10 Juin à 18h30 derrière la bastide du parc Jourdan.

    • Bonjour,
      Ce qui corrobore sans détours ce que je rabâche sur votre forum depuis les débuts…
      Aucune concertation ou prise de contact, administrés mis devant le fait accompli “en douce”, décisions correspondants à des choix arbitraires des “conseillers” surdiplômés ou pas du tout diplômés… et entérinés par la Ville d’Aix-en-Provence…
      Le but étant de supprimer définitivement ce passage (Source confidentielle)
      Seul l’accès à la faculté de Droit serait conservé.

      N.B. : Indiscrétion ; “Les gens n’auront qu’à faire le tour”…

      Cordialement,
      Michel VIDAL

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.