Quotidien

Visite de madame le Maire

Le 7 décembre, nous avons parcouru les rues du quartier des facultés en compagnie de Madame le Maire. Sophie Joissains répondait ainsi à notre sollicitation pour une entrevue sur le terrain, afin de juger in situ de quelques points sur lesquels nous désirions attirer son attention. Elle était accompagnée d’une douzaine de collaborateurs* qui sont intervenus au fil de notre pérégrination.

Voici les attentes principales que nous avons exposées.


Urbanisation raisonnée et adaptation des infrastructures
Quelles sont les solutions envisagées pour absorber la venue de 600 personnes aux abords du rond-point du bas de Brossolette (projet d’école Villa Bourguet) , notoirement connu pour sa saturation quotidienne ? Les projets immobiliers en cours** viennent abonder la nécessité d’une réflexion préalable.
Face à la très forte fréquentation piétonne (étudiants et résidents, écoles, lieux culturels) est-il possible de délimiter un réseau de circulation (Cœur d’ilot Maillane-Poncet-Arc, Chemin du Moulin de Testas, cœur d’ilot Guigou-Alexis-Jourdan-Coton Rouge) où les modes actifs seraient privilégiés ? La mise en place de zones de rencontre pourraient être un début de solution.


Concertation effective avant les requalifications
Qu’elles concernent les sorties 30 de l’autoroute, ou bien la rue de la Fourane et l’avenue Gaston Berger***, les requalifications nous tiennent à cœur. Nous attendons impatiemment les présentations officielles des projets, en espérant que notre avis, en tant qu’acteurs de terrain, pourra être pris en compte.


Soucis du quotidien
Plusieurs sujets ponctuels ont été constatés in situ : dégradation de l’environnement sonore causé par l’absence de mur anti-bruit, entretien des espaces verts le long du tracé du BHNS, signalétique aux abords du pont sncf du Coton rouge, nécessité d’aménagements rue Joseph Jourdan et chemin du Moulin de Testas, entretien du passage souterrain…


Crédit photos : Daniel Kapikian


A l’issue de cette visite, l’ensemble des participants a été accueilli à la galerie Fontaine Obscure dont nous remercions ici chaleureusement la présidente et la responsable de l’accueil.
Le président de notre CIQ a fait une brève synthèse de nos doléances et a rappelé la philosophie de notre comité de quartier, attaché avant tout à un dialogue ouvert et constructif.
En guise de “cerise sur le gâteau”, nous avons pu obtenir l’accord de madame le Maire sur le principe d’un stationnement gratuit au mois de juillet dans notre quartier.

Pour donner suite à cette entrevue, une réunion présidée par madame Joissains sera organisée début 2022 afin de répondre plus précisément à certaines questions, et notamment aux propositions concernant la sortie 30.


Si les sujets évoqués vous intéressent et que vous désirez être un acteur de la vie de quartier, n’hésitez pas à nous contacter.
Pour avancer sur ces sujets, la participation de chacun·e compte.


  E. Chevalier, B. Magnan, J.J. Clouchoux, S. Muscat, P. Lefauconnier, J.F. Hubert, J. Cosson, D. Kapikian, D. Fusco, V. Fourcroy, I. Joux
**
5/7  et 19/21 chemin du Moulin de Testas, “Aix en Vogue” rue Montmajour, “Arpège” 26 Schuman
*** l’état des chaussées et des trottoirs est désastreux et dangereux : nous avons demandé des actions de réfections d’urgence


1 commentaire

  • Bonjour,
    Bien sûr que la circulation connait des périodes d’affluence selon les horaires de la journée. Mais force est de constater que toutes les nuits le quartier est l’objet de vitesses excessives sur les grands axes. Le mobilier urbain détérioré en est la preuve évidente. Axes Fourane, Berger et Schumann.
    Nous espérons vivement le maintien de notre sécurité jour et nuit bien sûr. En espérant que ces doléances soient entendues. Merci aux services de la mairie qui interviennent rapidement grâce à l’application Doléances Citoyennes sur le site de la mairie.
    Joyeuses fêtes de fin d’année à tous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.