Actualité

Communication difficile

A l’occasion d’une récente réunion présentant le phasage du chantier de la Villa Bourguet, quelques informations concernant d’autres travaux (Pluvial du rond-point de la 4ème Région Aérienne et requalification de la rue de la Fourane) nous ont été fournies par la municipalité.
Nous avons eu la désagréable surprise de relever plusieurs points d’achoppement.
Vous en trouverez le détail dans le courrier que nous venons d’adresser à madame le Maire pour lui signifier notre sentiment de ne pas être écoutés.


Aix-en-Provence, le 20 juin 2022
Objet :  Inquiétudes sur la nuisance des trois chantiers
au niveau de la Rue de la Fourane et rond -point de la 4ème RA – quartier des Facultés  

Madame le Maire, 

Le 7 juin dernier, le CIQ des Facultés a participé à une réunion de présentation du phasage des trois prochains chantiers prévus aux abords du rond-point de la 4ème Région Aérienne (compte-rendu en annexe), en présence de vos services et du promoteur immobilier. 

Nous avons eu la désagréable surprise de constater qu’une fois de plus, la voix des citoyens n’a pas été respectée :

– Nous avions reçu l’assurance que l’accès au chantier « villa Bourguet » se ferait depuis le rond-point, pour éviter le passage des engins rue de la Fourane. Nous constatons que cet accès des poids lourds est prévu en face de l’avenue Poncet, à proximité des écoles élémentaires ! M. Chevalier nous avait d’ailleurs assuré qu’il prendrait un arrêté en ce sens, interdisant la circulation des véhicules > 3.5 t sur la rue de la Fourane pendant les travaux.

Las ! Le technicien responsable présent nous a opposé un refus catégorique, mettant en avant des questions de sécurité. La circulation sur un rond-point semble donc plus importante que la présence d’un flux piéton ou d’écoliers en trottinettes !

– Depuis le début de la présentation du projet de requalification des sorties 30, nous avons signifié notre désaccord concernant la mise en place d’une voie de shunt pour accéder directement à la rue de la Fourane. Nous préférions voir le foncier, rétrocédé par le promoteur Icade, être maintenu sous sa forme actuelle, constituant un passage végétal pour les déplacements en mode doux vers le Pont de l’Arc. D’autant qu’aucune donnée, aucun chiffre n’ont été apportés sur la réelle utilité de cette voie dans la fluidité de circulation. 

Las encore ! Cet espace va être rasé et servira dans un premier temps de zone de stockage pour des matériaux de chantier.

Lors de la réunion de restitution de votre visite dans notre quartier, nous avons en préambule insisté sur le fait qu’en tant que CIQ,  nous voulions rester avant tout constructifs et positifs.

Vous le comprenez, la lassitude nous gagne et nous ne pouvons que vous répéter ce que nous vous avions alors dit de vive voix : nous ne nous sentons pas écoutés.

Vous avez été informée de nos préoccupations actuelles, avec entre autres l’impact environnemental dramatique d’une entrée de ville bétonnée et la transformation de ce rond-point en échangeur autoroutier, en attente d’une hypothétique bretelle très contestée.

Faut-il vous rappeler aussi l’absence de remise en état du merlon anti-bruit sous la passerelle Krypton, l’état accidentogène de l’avenue et surtout des trottoirs de Gaston Berger devant l’IUT où nous recevons comme réponse de la part de vos services : “il faut attendre les travaux du BHNS, il n’est financièrement pas possible d’intervenir si dans quelques années, l’ensemble de la voie est reprise”. Ces travaux dépendent de la Métropole Aix Marseille Provence où la loi 3DS va amener encore de nombreux flottements sur la répartition des compétences et donc une inaction des pouvoirs publics. 

 Faut-il aussi attendre la survenue d’un accident dramatique alors que nous aurons signalé cette dangerosité à maintes reprises ?

De même, nous sommes en attente de la présentation de la requalification de la rue de la Fourane, et aussi de celle des sorties 30.

Nous craignons d’être mis, comme d’habitude devant le fait accompli : quelle sera notre latitude lorsque les études finalisées seront présentées ? Vous prônez la concertation, la co-construction. Il semble que vos services ne suivent pas la même conception de la démocratie participative. Nous devons vous avouer que notre confiance s’érode.

La preuve en est, nous vous avons rencontrée le 24 mai dernier en présence de plusieurs responsables de vos services. Personne n’a été en mesure de nous annoncer le début des travaux sur le réseau pluvial, débutant fin juin, soit un mois après notre rencontre. 

Il ne s’agit pas d’être opposé à ces travaux, évidemment nécessaires, mais recevoir un mail et un arrêté technique ne sont pas, à notre sens, une communication adaptée pour des travaux de cette ampleur. 

A chaque réunion, le même scénario se répète. Il ne s’agit pas de concertation mais de présentation de projets définis, aucune de nos demandes ne sont écoutées ou tout au moins analysées et la réponse la plus récurrente, de clamer que la Ville ne dispose plus de marge de manœuvre, tout dépendant de la Métropole, reste la plus révoltante. En tant que citoyens, nous votons pour le maire et c’est à lui que nous demandons des comptes. Le retour de la citoyenneté dans notre société ne passera que par la confiance auprès des élus. L’administration et sa vision technique et technocratique, opposant ses contraintes réglementaires, ne peut décider unilatéralement d’un projet d’aménagement aussi structurant. 

Nous demandons à être rassurés et nous espérons qu’en réponse à ce courrier, vous pourrez nous apporter quelques éléments concrets montrant que vous restez à notre écoute.

Recevez, Madame le Maire, l’assurance de notre profonde considération 


Il nous semble important de tenir informés les habitants du quartier qui sont directement impactés par ces mesures.

6 commentaires

  • Merci pour votre implication et votre résumé très clair. C’est effectivement Top !
    J’aimerais personnellement que la mairie entende que le souhait de certains habitants est le retrait complet de ce projet ! nous allons payer cette transformation en termes de pollution, de circulation et de nuisances sonores.
    Merci au CIQ de nous représenter 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.