Cadeau de Noël empoisonné

Ce n’est que le 17 octobre que les parents des enfants de 3/6 ans accueillis le mercredi et les vacances scolaires dans les centres aérés La Petite Troupe (école maternelle La Beauvalle) et Les Petits Mousses (Puyricard) ont appris la fermeture définitive de ceux-ci pour le 19 décembre.
.
Pour la centaine d’enfants concernés, il va donc falloir retrouver en urgence une place dans un autre centre aéré, puisque, contactant les services municipaux de la petite enfance, il a été répondu que “la ville dispose de 1400 places et qu’il faut chercher ailleurs”(sic).
.
Deux paradoxes :
  1. En plein boom démographique, la population de notre quartier augmente (au vu des différents programmes immobiliers en cours + essor du campus donc arrivée de jeunes parents étudiants ), et dans le même temps la capacité des structures d’accueil des enfants y diminue.
  2. Les parents vont devoir utiliser leurs véhicules pour accéder aux centres aérés de quartiers éloignés *, alors que la politique des déplacements incite fortement à une modération dans ce domaine (non, on n’amène pas son enfant de 3 ans au centre aéré en transport en commun avant de se rendre au travail).

Où est la cohérence ?
La municipalité met en avant le terme du contrat – 19/12/2018 – qui la liait avec l’association gestionnaire du centre (LECGS). Mais pourquoi cette date ne correspond-elle pas logiquement à une fin d’année scolaire ? Et pourquoi le centre a-il ouvert en septembre alors qu’il connaissait cette échéance et n’en a pas informé les parents ?.

La réforme des rythmes scolaires se traduisant sans doute pour la commune par des économies en frais d’accueil des écoliers dès le milieu d’après-midi quatre jours par semaine, ne serait-il pas normal qu’il y ait un report de poste budgétaire sur le centre aéré du mercredi ?

En tout état de cause, il est fort regrettable de voir disparaître de notre quartier une telle structure d’accueil et nous serions plus que satisfaits d’apprendre qu’une solution – au moins transitoire – est envisageable.

.

Un collectif de parents s’est constitué. Celui-ci a mis en ligne une pétition demandant à minima le maintien du fonctionnement des deux centres jusqu’à la fin de l’année scolaire.
.
Nous nous faisons le relais de ce collectif qui diffuse cette information :
.
.
Même si vous n’êtes pas directement concernés, tout le monde (qu’on soit parents / grand-parents de jeunes enfants ou pas) peut imaginer la difficulté engendrée par ce type de décision brutale. N’hésitez pas à informer vos amis, voisins etc.
..
Le CIQ des Facultés soutient ce collectif et incite chacun de ses adhérents à signer leur pétition.
.


* Localisation des centres aixois ALSH, hors Puyricard, Luynes, Les Milles, La Duranne.
Pour information, les centres des Floralies et Marcel Pagnol sont saturés.