A savoir Circulation

Nouveaux sens de circulation

La nouvelle configuration des rues de l’îlot Churchill-Schuman-Fourane-Brossolette n’a pas laissé indifférents les riverains. Les réactions ont été nombreuses : mails, commentaires sur le site ou sur Facebook, échanges informels au hasard des rues.

Lors des réunions avec élus et techniciens de la ville, nous faisons remonter ce que les riverains nous communiquent. Cela a été fait le 24 août (lire l’article) avec les inconvénients de cette période de test (vacances). Cela sera fait à nouveau en tenant compte de toutes vos remarques.

Pour l’instant, voici une synthèse de tous les commentaires :

  • Points négatifs
    – sentiment d’enclavement  dans le quartier
    – complexité et rallongement des nouveaux itinéraires
    – comportement aberrant de conducteurs empruntant sciemment les sens interdits
    – avenue de Maillane : étant en bordure du périmètre concerné, stationnements sauvages supplémentaires à l’intérieur ou en bordure, utilisation de ce “raccourci” vers l’école
    – limitations à 30 ou 20 km/h non respectées (entre autres par les bus)
    – la partie haute de l’avenue Poncet est encore utilisée par quelques irréductibles qui prennent ce “raccourci” pour  éviter le feu de Brossolette.
    – le bus 8 ne passant plus par G. Berger, le 7 est surchargé. Parfois on ne peut pas monter car il est plein.
    ( + ligne 7 aux heures creuses : temps d’attente excessif entre deux passages)
  • Points positifs
    – quartier apaisé, les rues sont calmes, les véhicules circulent tranquillement
    – les déplacements à pied ou à vélo sont plus sûrs
    – les étudiants « tournent » beaucoup moins dans les rues à la recherche de places
    – certes, il faut s’adapter et emprunter de nouveaux itinéraires, mais c’est le prix à payer pour notre tranquillité

Rappel : au cours de la réunion du 24/08, nous avions demandé (et obtenu l’accord de principe de M. Chenaud) le changement de sens de la partie Est de la rue Saintes-Maries. À ce jour, la modification n’a pas été effectuée.

D’autres remarques sont récurrentes, indépendamment des changements de sens :

  • limitations à 20 ou 30km/h non respectées, coussins ralentisseurs non efficaces
  • dangerosité des points de sortie sur Brossolette ou sur la Fourane → mini-giratoires ?
  • stationnements dangereux aux carrefours transversaux de rue de l’Arc (Baux, Stes-Maries)
  • avenue de Maillane, saturation  : aux heures d’échanges scolaires + stationnements liés au covoiturage sauvage sur le rond-point
  • l’arrêt “Beauvalle” n’a toujours pas été déplacé, il est toujours aussi dangereux
  • demande de création d’un passage protégé sur Brossolette, au niveau de la boulangerie
  • pour l’instant, les trottoirs de l’avenue Schuman sont toujours aussi étroits et dangereux

Vos commentaire sont toujours les bienvenus. Ils serviront de base à nos discussions lors des prochaines réunions.

Merci pour votre participation active qui permet de faire entendre notre voix.

7 commentaires

  • Si la rue de Montmajour était entièrement autorisée dans le sens Schuman vers Brossolette, (comme avant) cela permettrait de remonter plus rapidement vers la Rotonde et éviterait que toutes les voitures soient obligées de descendre Schuman jusqu’au bout, d’encombrer la rue de la Fourane, puis le rond-point du Pont de l’ARC pour finalement remonter Brossolette en direction de la Rotonde !
    Un tout petit changement sur 50 m…..

  • … Il n’est plus possible, à partir de la place Lucien Paye (devant le rectorat) en provenance de l’avenue Blondel ou de l’avenue Benjamin Abram de se diriger vers l’ensemble universitaire et les avenues « Fourane-Gaston Berger » par l’avenue Robert Schuman.
    Ne serait-il pas envisageable de prévoir une voie qui partirait de la place Lucien Paye pour atteindre la rue de la Poudrière en passant par l’ancien pont sous la voie ferrée, inutilisé sur l’ancien parking du rectorat, et bien assez large pour une voie à sens unique (dans les années 1960, il acceptait une circulation à double sens).
    Cela, non seulement désenclaverait le quartier des Fenouillères pour la circulation locale, mais aussi permettrait d’atteindre par l’avenue Winston Churchill à la fois le domaine universitaire d’un côté, l’avenue Pierre Brossolette de l’autre.
    J’ajoute qu’une circulation non négligeable en provenance de la descente d’Avignon, de la rue de la Molle et de la route de Galice atteignait la gare par l’avenue Georges Pompidou, l’avenue Nicolas Froment, la rue Gustave Desplaces, pour ensuite se diriger vers les quartiers Sud, en évitant la Rotonde et l’avenue des Belges (dont la circulation sera à sens unique, me semble-t-il). Cette commodité serait rétablie par la rue de la Poudrière…

    • Il va y avoir un tunnel à la place du petit pont : 27 mètres de large et cinq voies de train au dessus, il va en falloir du remblais pour soutenir tout ça, je pense que le petit pont va sauter.
      Il n’y aura plus de rond point devant le rectorat comment couper la route de blondel en venant de saint Jérome ?

  • … je confirme que le quartier est relativement plus calme, mais l’avenue Brossolette est devenue un enfer, a tel point que si vous vous branchez sur France bleu provence vous entendrez parler du « gros point noir  » récurent à partir de 17h. L’autre jour 25 minutes pour descendre l’avenue. les gens de ma résidence (le Mollarout ) ont de gros soucis pour sortir ou rentrer chez eux, à tel point qu’on évite si possible de sortir aux heures de pointe, malheureusement les gens qui travaillent n’ont pas le choix des horaires !

  • … Schuman est totalement désert depuis le changement des sens de circulation.
    Ce n’est pas désagréable ! Maintenant il faut s’adapter.
    Pour sortir du quartier effectivement ce n’est pas simple surtout vers le centre ville. Idem pour le retour depuis le centre : Difficile d’éviter la Rotonde pour reprendre Brossolette. Quand la Rotonde sera en mode BHNS il ne restera plus que le grand tour Jules Ferry-Gaston berger -Brossolette pour pouvoir reprendre Schuman (j’allais déjà très très rarement en ville en voiture mais là c’est terminé )
    Les échanges avec l’extérieur me semblent plus simples mais tout le trafic va se reporter sur Brossolette.
    Il va devenir urgent d’étudier le désengorgement de Brossolette

    • c’est le but de l’opération, ne plus aller en ville en voiture : la planète se réchauffe, on respire des particules, bientôt les stocks de pétrole seront épuisés, les enfants sont trop gros à rester le cul dans une bagnole.
      Les particules tu les respire même si les bagnoles ne roulent pas dans ta rue.
      C’est pas la peine de manger BIO si tu vas en ville en bagnole !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.