Plan Campus

Une visite fort appréciée

À l’invitation d’Aix-Marseille-Université, nous avons pu bénéficier d’une visite guidée des facultés rénovées. Sous le guidage expert de M. Bienvenu, directeur du programme “Opération Campus”, nous étions une trentaine d’adhérents à découvrir la nouvelle organisation architecturale de ce pôle universitaire.

Les explications de notre guide nous ont permis de bien remettre en perspective l’évolution historique des implantations. Ces détails nous ont passionnés, d’autant plus que certains d’entre nous avaient connu – en tant qu’étudiant ou professeur- le triste état des bâtiments et l’infranchissable séparation qui existait entre “fac de droit” et “fac de lettres”.

Nous avons pu apprécier l’ouverture des espaces, la facilité de circulation entre les différents bâtiments, la qualité des aménagements intérieurs et extérieurs, ainsi que les innombrables possibilités de connexion sur tout ce domaine universitaire.
En cette fin de journée, les étudiants étant peu nombreux, nous n’avons pas pu réaliser ce que représentent la circulation habituelle et l’occupation de ces lieux par des milliers d’utilisateurs.

En ce qui concerne l’aménagement végétal, nous espérons que la roseraie et les nombreux jeunes arbres d’ombrage qui ont été plantés seront à la hauteur des promesses de ce projet.

En conclusion, nous avons apprécié cette intéressante visite qui a clôturé de manière sereine cette période de trois ans pendant laquelle nous avions dû nous adapter tant bien que mal à toutes les nuisances occasionnées par les travaux.


Retour en photos sur la visite

Notre groupe se faufile silencieusement dans la bibliothèque de droit


Équipements connectés de dernier cri, mais pas que…


La roseraie en devenir… Les anciens rosiers n’ont pas pu être transplantés une deuxième fois.


Cheminement ombragé entre Restau U Nord et la roseraie. Les rails au sol sont destinés aux malvoyants.


“Place de la Connaissance”. À noter : les jeunes platanes qui semblent en pleine forme


Bâtiment René Cassin fleuri, le long de la passerelle reliant les deux facs


Arrivée sur la nouvelle esplanade du bâtiment Egger, la “Place des Humanités”.


Comparaison à partir d’une photo montrant les anciens locaux


Mobilier et installations connectées


Signalétique très efficace


Patio central lumineux, fleuri et dégagé


Jeu de reflets avec les miroirs au plafond du passage traversant (ici la photo est à l’envers)


Le restau U avant…


… et maintenant, la “Place des Lettres”.


Le parking Schuman, évoqué ça et là tout au long de notre visite 😉


Local dédié aux étudiants en arts plastiques, il pourra accueillir des expositions.


“Place de la Culture”, en gradins devant le “Cube”


Dernier rénové, il accueille, entre autres, le théâtre Vitez et l’Université du Temps Libre… avec ascenseurs !


Hall d’accueil pour l’orientation professionnelle dans le “Cube”


Reflets dans le bâtiment Porte dédié à l’accueil des étudiants étrangers


Bonne humeur et simplicité tout au long de cette agréable visite.


Encore un grand merci à monsieur Bienvenu pour l’expertise de ses explications, sa patience, et la qualité de son accueil.

Pour avoir une idée du chemin parcouru, vous pouvez relire notre article d’octobre 2017

2 commentaires

  • Bonjour,
    J’ai pris plaisir à lire le compte-rendu de la visite du périmètre universitaire rénové, sous la houlette de M.Bienvenu, , même s’il a été fait allusion, avec un brin d’ironie ( peut-être teintée d’agacement) , à ma dénonciation répétée , lors de nos déambulations, de l’impact catastrophique de la construction du Parking Schuman sur le cadre de vie des habitants des Saules, victimes sacrificielles, en quelque sorte, du Plan Campus .
    Je souhaiterais, pour appuyer ce propos, et au risque de casser un peu l’ambiance ´Bisounours’ qui a présidé à cet exercice de communication et de pacification des ´populations autochtones ´, souligner qu’il m’a été une fois de plus, à cette occasion, rappelé qu’aucune mesure pour camoufler sérieusement l’arrière de ce parking hideux n’était à attendre de la part des autorités universitaires, mis à part quelques plantations de hauteur modeste, s’il fallait remplacer les quelques cyprès vieillissants qui séparent ´le monstre ´ des habitations mitoyennes, où l’on doit se faire une raison…
    La pilule est amère…
    Pour mieux faire comprendre que tout ne va pas si bien dans le meilleur des campus revus et corrigés, je souhaiterais mettre à disposition sur le site du CIQ, réputé défenseur des habitants du quartier des Facultés, un cliché plus cruellement réaliste ( pris depuis l’arrière des ´Saules ´ , et témoignant du ´spectacle ´ observable depuis les chambres des résidents) que celui, presque flatteur , donnant l’illusion d’un écran végétal fourni , qui figure dans le compte-rendu de cette ´promenade-découverte ´ du 30 avril, qui nous a permis de constater une amélioration notoire de 99% des locaux et espaces extérieurs des anciennes ´facs’ de Droit et de Lettres, mais un dédain total vis-à-vis de ´sous-humains qui avaient le malheur d’avoir élu domicile, parfois depuis des décennies, là où il a fallu récemment, à tout prix , bâtir un temple pharaonique à la gloire du dieu ´bagnole ´, pour ses adorateurs membres de l’Education Nationale …
    photo Mme Dore

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.