Circulation

Le tourne-à-gauche de la discorde

Le projet de requalification des sorties 30 prévoit de supprimer le tourne-à-gauche actuellement en fonction sur le pont enjambant l’A8, pour desservir les directions de Lyon, Gap et Marseille.
Il est vrai que la capacité de stockage des véhicules en attente est limité, aggravé par la présence fréquente de semi-remorques. Le rond-point précédent s’en trouve alors coincé – inutile de mettre une photo d’illustration, nous ne connaissons que trop bien ce phénomène quotidien !

D’où proviennent les véhicules qui empruntent ce tourne-à-gauche ?

Trois flux alimentent le tourne-à-gauche

Nous voyons l’agrégation de trois flux depuis (1) l’avenue de l’Arc de Meyran + parking-relais Krypton + nouveaux quartiers sud du Pont de l’Arc via la rue Pierre Tetaz sur pont de la Guiramande (2) le Pont de l’Arc + route des Milles (La Parade) + Luynes (Hôpital Privé de Provence) (3) le demi-tour sur l’autoroute A8, provenant de Lyon et se dirigeant vers Gap ou Marseille.

Que se passera t-il après la suppression du tourne-à-gauche ?

L’impact majeur se fera sur le rond-point de la 4ème Région Aérienne. Le plan de requalification prévoit que celui-ci soit élargi afin de fluidifier son contournement. Cependant, nous craignons fortement que cela ne soit pas suffisant.
Explications :

Aujourd’hui : 5 flux alimentent le giratoire.

Demain : 8 flux convergeront vers le giratoire

Nous pensons que cette pression va devenir insupportable. Elle aggravera la situation actuelle qui n’est, pour le moins, pas brillante. À la thrombose que nous connaissons aux heures pendulaires va s’ajouter une mise en péril des usagers en mode doux aux abords du rond-point.

Nouvelles sorties 30a et 30 b : les règles changent

L’ergonomie des nouvelles sorties sera contraignante :


– depuis la sortie 30a, les véhicules ne pourront se diriger que vers le Sud (Pont de l’Arc)
– depuis la sortie 30b, les véhicules ne pourront se diriger que vers le Nord (Rond-Point 4ème RA) ou vers l’Est (Krypton Arc de Meyran)

Détails des nouveaux flux impactant le rond-point de la 4ème R.A..

Pour aller du Krypton au Pont de l’Arc

Pour aller du Krypton vers l’A8

Pour aller du Pont de l’Arc vers l’A8

Retournement sur L’A8

Jusqu’à présent, le retournement se faisait sans quitter le domaine autoroutier. Dorénavant, les véhicules (dont des poids-lourds) vont devoir remonter jusqu’au rond-point et se dépêcheront de regagner l’entrée de l’A8.


Cela se fera aux risques et périls de piétons obligés de traverser un long passage protégé. En effet, la requalification prochaine prévoit la suppression du trottoir ouest sur le pont de l’A8. Les personnes venant de l’avenue Schuler et souhaitant se rendre au Pont de l’Arc seront obligées de traverser à cet endroit que nous jugeons très dangereux.

Trois points importants à rappeler

1. Concernant le retournement sur l’A8, il nous a été demandé de patienter jusqu’à la construction de la future (hypothétique) bretelle A8-A51, ce qui délesterait ce flux. Nous devrions donc vivre avec cette situation dangereuse pendant « un certain temps », évalué entre 8 et 10 ans ! Ceci n’est vraiment pas acceptable.

2. Dans moins de deux ans, l’énorme programme immobilier situé sur le terrain « Villa Bourguet » aura vu le jour. L’accès piéton à cet ensemble – comprenant une école accueillant plusieurs centaines d’élèves, des bureaux et des logements étudiants – se situera directement dans le rond-point, à l’emplacement des grands portails actuels. Il est facile d’imaginer la discipline avec laquelle des dizaines de piétons investiront cet espace, ainsi que les risques encourus.

3. Il est prévu prochainement de transférer le terminus de la ligne 50 Aix-Marseille au Krypton. Quel sera l’itinéraire des bus pour rejoindre l’A51 ? Passeront-ils par la rue Pierre Tetaz sur le pont de la Guiramande pour aller alimenter les embouteillages du Pont de l’Arc, puis direction Parade ? Feront-ils eux-aussi le crochet par le rond-point de la 4ème R.A. pour un éventuel arrêt devant la Villa Bourguet, comme on nous l’a laissé entendre ? Là encore, surcharge de présence de piétons.


Conclusion pas du tout réjouissante

Nous sommes dans l’expectative : après avoir participé, depuis février 2021, à trois réunions de présentation du projet « sorties 30 », seule l’une de nos remarques a été prise en compte : nous avons obtenu la suppression d’une zone de dépose-minute prévue dans le rond-point.

L’accumulation des flux de véhicules sur le rond-point ne semble pas inquiéter outre mesure les services de la ville qui semblent confiants dans leur projet. Tout va très bien madame la marquise.

Nous ne nous satisfaisons pas d’une telle situation. Jusqu’à présent nous misions sur la confiance dans nos rapports avec les décideurs, en souhaitant toujours rester constructifs.
Les différents chantiers à venir vont mettre à rude épreuve les nerfs des habitants de notre quartier : requalification de la rue de la Fourane, chantier de la Villa Bourguet, requalification des sorties 30, requalification de l’avenue Gaston Berger devant l’IUT…
Si pour l’instant la colère gronde déjà parmi les personnes au courant de ces changements, qu’en sera-t-il quand tous les habitants seront informés ?
Il est facile d’imaginer des scénarios d’épreuve de force, avec blocage de rue et bras de fer médiatique, mais est-ce vraiment souhaitable ?

Que faut-il faire pour être entendus ?

Signez la pétition demandant le maintien du tourne-à-gauche


Pour aller un peu plus loin…

Courrier adressé à madame le Maire

8 mars 2022 Contestation du plan de circulation des quartiers sud

 

Solution alternative

Une solution alternative, prise en compte ni par la ville (dans son PLU) ni par Escota, aurait été réalisable en empiétant sur la « réserve foncière » constituée par la parcelle de la villa Bourguet.

Cette option est compromise par la délivrance du Permis de Construire ICADE , pour lequel nous n’avons eu connaissance d’aucune étude d’impact (trafic, pollution, écologie…) ni de planification urbaine.

Ce terrain offrait une réelle opportunité de créer une bretelle d’accès direct à l’A8 par une boucle à droite figurée en orange sur la vue aérienne. Celle-ci serait substituée au tourne-à-gauche figuré en bleu tout en maintenant le trafic autoroutier dans l’emprise ESCOTA sans pénétrer le quartier, le défigurer, le polluer et le saturer.

Certes, cela aurait supposé un investissement, mais tout à fait raisonnable tant en coût du foncier que des infrastructures, avec l’énorme avantage de ne pas impacter le tissu urbain, ne pas polluer les populations riveraines, et d’alléger la circulation du rond-point de la 4ème région aérienne, déjà thrombosée aux heures pendulaires, et qui sera complètement asphyxiée avec ce projet délirant (trajet figuré en rouge, comme présenté précédemment dans le corps d’article)


Nous ne prétendons pas détenir la vérité. Par cet exposé nous souhaitons simplement montrer que le devenir de notre quartier nous tient à cœur et que nous demandons de vraies concertations constructives avec les services compétents de la ville.

15 commentaires

  • Bonjour,
    Moi, je ne suis pas inquiet puisqu’il y a une armée de jeunes filles et de jeunes hommes bardés de diplômes d’architecture et d’urbanisme !!! …
    Crdlt,
    Michel VIDAL

  • Bonjour,
    Pourquoi le deuxième rond-point situé juste au-dessus du pont de la rivière « L’Arc » n’est pas représenté sur vos croquis ???…
    Michel VIDAL

    • Bonjour, c’est dans le projet de requalification des sorties : plus de rond-point, et des feux de circulation.

  • Le pont de Guiramande fait partie d’une rue, j’aimerais que l’on appelle la rue par son nom, ce n’est pas la rue Guiramande. Merci

    • Bonjour madame, nous n’avions pas écrit la rue Guiramande, mais le pont de la Guiramande. Nous avons complété la phrase en ajoutant rue Pierre Tetaz, comme vous semblez le souhaitez.

  • Si c’est la même équipe qui a modifié le plan de circulation du quartier,  » pensé  » l’accès à Aix-Aréna et la capacité d’accueil de son parking, nous sommes tranquilles, nous allons directement à la catastrophe…
    De plus une fois le projet mis en place, aucun commentaire des usagers-habitants n’est pris en compte, aucun modificatif n’est envisageable…
    Et pourtant ces  » techniciens  » sont payés avec nos impôts.

  • Bonsoir,
    Avec les « artistes » aux manettes pour l’urbanisme local, on n’a pas fini de rigoler… ou de pleurer…
    Il suffit de regarder ce qui a été fait tout le long du tracé BHNS… surtout côté Jas de Bouffan…
    Aucune concertation, aucun avant-projet, aucun sondage local (*), etc…
    M.V.

    (*) Un vrai sondage pas un sondage « orienté »…

  • Bonjour. Moi ce qui me gêne le plus c’est qu’aucun des projets (que ce soit le projet municipal ou le projet alternatif proposé) ne s’occupe ni ne parle d’améliorer le cheminement piétions pour traverser le pont de l’arc et le pont enjambant l’A8 ! Essayez donc d’aller du quartier du pont de l’arc à la Rue de la Fourane à pied avec des enfants en bas âge dont un en poussette : à certaines heures c’est le parcours du combattant Et je ne parle même pas des fauteuils roulants … Quant aux vélos et trottinettes c’est plus que dangereux. Toute proposition devrait tenir compte de ces usagers là aussi, nous ne sommes pas tous partisans du « tout voiture ».

    • Bonjour. Détromprez-vous, nous n’abordons dans cet article que le gros problème du tourne-à-gauche. Cependant, le projet de requalification qui a été présenté au CIQ (peut-être un jour aurons-nous enfin une réunion publique ?) comprend la mise en place d’un cheminement pour les modes actifs, piétons, vélos (double-sens), personnes à mobilité réduite. Ces cheminements occuperont (uniquement)le côté Est du pont sur l’A8. Ils seront sécurisés par la présence de feux de circulation à chaque sortie d’autoroute. Nous ne pouvons nier que cette partie a été conçue de manière assez satisfaite. Dans l’article, nous pointons la dangerosité du seul passage protégé entre Schuler et Fourane au sud du rond-point. Vous pouvez donc être rassurée sur ce point.

  • Nous empruntons plusieurs fois par jour le rond point du 4eme RiA en vélo et c’est une catastrophe. En tant que piétons personnes ne vous laisse passer il faut s’avancer au risque de se faire écraser. Vive le vélo mais cela la mairie ne la pas compris encore…jamais très sûrement. Je suis encore nostalgique de ma visite des Pays-Bas…

  • Merci pour ces informations.
    Ma question concerne tous les véhicules qui arrivent du chemin de la Beauvalle.
    Ils ne pourront donc plus aller vers l’avenue de l’Arc de Meyran ? Ni remonter vers la gauche ?

  • Bonjour,
    Il me semblait que le vaste projet immobilier prévu sur le terrain de la « Villa Bourguet » avait été récemment abandonné. Qu’en est-il vraiment ?
    Si tel était le cas, votre solution alternative mériterait d’être défendue auprès des services compétents de la Municipalité.
    Cordialement,
    Nicole FRASSE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.